Pop’Letter – Affaires judiciaires, tarifs cinéma et enjeux politiques, le récapitulatif de la semaine du poulpe !

Pop’Letter – Affaires judiciaires, tarifs cinéma et enjeux politiques, le récapitulatif de la semaine du poulpe !

Salut à tous ! 🐙

Aujourd’hui, retour sur les jeunes et leurs implications dans la manifestation contre la réforme des retraites. Une mobilisation qui en a surpris plus d’un, et qui a pourtant bien ses raisons. Retrouvez un récap des articles de la semaine, suivi de l’histoire coup de cœur du poulpe.

Les jeunes au cœur de la grève

Ce jeudi 19 janvier a eu lieu la grève générale contre la réforme des retraites. Le recul de l’âge de fin de carrière fait face à une opposition majeure. Preuve en est que les 8 principaux syndicats ont réussi à s’unir pour la cause. Ils ont appelé à la mobilisation dans les rues à partir de 12 h 30 dans les grandes villes de France.

Dans les cortèges de manifestants, nous pouvions retrouver une population diversifiée. Dans les rues, les jeunes aussi étaient au rendez-vous. Aux lycéens et étudiants, le statut de grévistes n’est pas légalement accordé, mais ça ne les a pas arrêtés ! Dans certaines écoles et universités, des associations étudiantes ont obtenu la banalisation des cours afin de ne pas mettre en difficulté ceux qui souhaitent participer au mouvement.

Des jeunes engagés en politique, ce n’est pas nouveau. En revanche, voir des militants de 17 à 25 ans lutter contre le report de la retraite, ça donne le sourire. Mais eux le voient d’un autre œil. La retraite, c’est loin, mais ça les concerne.

« La retraite une affaire de jeune »

Slogan de jeunes manifestants

Une partie des néo-adultes déclarent ne pas assez s’intéresser à la politique et se sentir illégitime à participer aux manifestations. De l’autre côté, se placent les activistes, ceux qui font partie de groupes politiques tels que des syndicats étudiants. Ils sont engagés, motivés et se mobilisent pour informer et débattre dans des assemblées ouvertes à tous. Dans les facultés, il est aussi possible de retrouver des journaux politiques qui visent à rendre accessible l’information.

Pour les jeunes, les raisons de participer au rassemblement s’entremêlent. Pour certains, c’est une histoire de famille et de soutien. L’espérance de vie étant de 85,2 ans pour les femmes et de 79,3 ans pour les hommes, les enfants manifestent auprès de leurs parents pour s’opposer au report de l’âge légal de la retraite à 64 ans.

Des réflexions plus économiques traversent aussi les discussions. La peur du chômage… La réforme qui augmenterait le nombre de travailleurs engendrerait la croissance de la compétitivité du marché. Des enquêtes déclarent que la moyenne d’âge à laquelle une personne trouve un emploi stable est de 27 ans. Certains économistes déclarent que ces calculs simplifiés ne correspondent pas à la réalité.

Quelques mètres plus loin, un groupe d’habitués fidèles à eux même en profite aussi pour rappeler que lutter contre la retraite à 64 ans, c’est bien, mais le faire en se battant contre le réchauffement climatique, c’est mieux.

« Au cas où on survit au réchauffement »

Slogan de jeunes manifestants

Dans la semaine…

Lundi

Nouveau fait-divers, nouveau récit immersif, Pop-up vous retrace les événements d’une agression à la gare du Nord. C’est à retrouver ici.

Mardi

Jour de sortie de film, le poulpe revient sur les prix exorbitants des séances de cinéma. Le grand écran trop cher pour s’acheter du pop-corn ? C’est décrypté ici.

Mercredi

Benjamin Mendy est acquitté de 6 accusations, mais est-ce vraiment la fin ? Allez le découvrir en cliquant là.

Jeudi

Toute action a ses conséquences. Pour Mattéo Messina Denaro, patron de la mafia italienne, c’est la maladie qui l’a trahi. La police a enfin mis la main sur lui. Retrouvez les détails de cette arrestation inédite, juste là.

Vendredi

Le Pérou dans une instabilité totale. Face à une population révoltée, la nouvelle présidente Dina Boluarte reste déterminée à ne pas abandonner son pays. Pour en savoir plus, c’est ici.

Samedi

Une série France 2 sur l’un des plus grands fiascos de la justice française, ça ne se loupe pas ! Pop-up revient sur l’affaire d’Outreau et ses conséquences sur le système d’aujourd’hui, juste ici.

Dimanche

Que serait une fin de semaine sans notre Dico’Pop préféré pour faire le tour des actualités ! C’est à déguster en cliquant là.

Un coup de nos 3 cœurs

Crédit : Apple TV + Press

Aujourd’hui, Pop-up vous offre « L’enfant, la taupe, le renard et le cheval ».

Ce livre jeunesse est un roman graphique de Charlie Mackesy publié en 2019. Il raconte l’histoire de ces quatre personnages qui prennent place dans un décor enneigé.

Unis par un lien improbable, le garçon et ses trois nouveaux amis nous font découvrir la valeur de la gentillesse, du courage et de l’espoir. Ils partagent tout au long de leur route des conversations sincères et profondes. Ils élaborent sur le sens de la vie et l’amitié, nous encourageant à nous réconcilier avec nos erreurs et nos doutes.

« Parfois, je me sens perdu, dit l’enfant.
— Moi aussi, dît la taupe.
Mais on t’aime, et l’amour,
c’est comme une maison. »

L’enfant, la taupe, le renard et le cheval de Charlie Mackesy

L’écrivain a confié que chaque personnage représente différentes parties d’une même personne. Le garçon est curieux, plein de questions. La taupe, elle, est enthousiaste, mais très gourmande. Le renard, blessé par la vie dans le passé, est silencieux. Il met du temps à accorder sa confiance. Enfin, le cheval est le plus sage. Il incarne la partie la plus profonde de l’âme.

Comme un cadeau au pied du sapin, une adaptation en animation est sortie sur Apple TV+ le 25 décembre 2022. Réalisé par Peter Baynton et Charlie Mackesy, c’est sous forme d’un court-métrage animé qu’est né le projet. Avec des dessins délicats et raffinés, l’histoire atteint une nouvelle fois le public.

Tel le Petit Prince de Saint-Exupéry, attendrissant et émouvant, la quête du jeune garçon nous entraîne avec délicatesse. Dans un air frais d’hiver, ces 34 minutes nous enlacent dans un câlin chaleureux. Les paroles poétiques s’adressent à nous dans un souffle de confort, de simplicité et de tendresse, accompagnées par une bande sonore qui renferme la légèreté d’une brise.

« L’enfant, la taupe, le renard et le cheval » existe aussi en livre audio, disponible sur Spotify en anglais. Il a été réalisé par l’auteur du livre lui-même, qui prête sa voix au conte.

Cette histoire émouvante et réconfortante invoque votre enfant intérieur, nous rappelant à quel point la vie est précieuse.

Bonne semaine avec Pop-Up ! 🐙

Partager

Marie Conche

Étudiante en information & communication anglais. Toulousaine dans l'âme, accompagnée d'un bel accent chantant. Mes refuges sont le cinéma et la musique. J'aime par dessus tout découvrir chaque particularité des personnes et du monde qui m'entourent, pour moi la vie "c’est d’abord des rencontres" Contact : marie.conche (instagram)