Rattrapages du 8 novembre

Rattrapages du 8 novembre

Paradise Papers : Episode 3

De nouvelles révélations dans ces affaires d’optimisations fiscales qui secouent le monde entier depuis 4 jours maintenant. Après Whirlpool (et si l’optimisation fiscale était la cause de la délocalisation de l’usine d’Amiens en Pologne ?), ce sont les noms de deux personnalités françaises qui ont été extraits de la blacklist. Bernard Arnaud, première fortune de France et patron du groupe LVMH, ainsi que Jean-Jacques Annaud, réalisateur de « Sept ans au Tibet », qui ont tous deux user de combines pas très jolies jolies pour éviter de payer les impôts sur de banals objets du quotidien (yachts, villas, ect). Pascal Saint-Amans, directeur du Centre de politique et d’administration fiscales de l’OCDE, se lance dans la lutte pour la limitation de ces optimisations fiscales, dont la légalité pose question mais certainement pas leur immoralité. A suivre …

 

Inauguration du Louvre Abu Dhabi

 

Aujourd’hui s’est déroulée l’inauguration du Louvre qui s’est exporté aux Emirats Arabes Unis, à Abu Dhabi plus précisément (d’où le titre), par notre cher et tendre président. Il s’agit d’une vraie merveille architecturale, dessinée par le français Jean Novel (cocorico), construite sur la mer, avec un dôme qui donne une impression de pluie de lumière. Il s’agit du 3ème plus grand musée au monde désormais. Il ouvrira ses portes au public ce samedi 11 novembre. Ce musée est plus qu’un simple recueil d’œuvres ainsi qu’une ode à l’art sous toute ses formes (comme tous musées me diriez-vous). Il revêt un message de tolérance et de lutte contre l’obscurantisme dans la crise très profonde que traverse actuellement le Moyen-Orient. Il permet également de symboliser les relations que la France entretient avec les Emirats Arabes Unis.

 

Restriction de budget à l’Assemblée Nationale

 

Et oui, c’est une nouvelle qui n’est pas pas sans nous déplaire, nous citoyens français lambdas. Les députés de l’Assemblée nationale vont devoir se serrer la ceinture. Je m’explique : Un plan d’économie a été examiné aujourd’hui au palais Bourbon. Son objectif est de permettre à l’Assemblée Nationale de faire des économies en baissant de façon progressive le budget annuel de l’institution d’ici 2022. Parmi les préconisations : privilégier Airbnb et la colocation (plutôt qu’un hôtel particulier à proximité du palais Bourbon), le passage au numérique, ou encore l’alignement des retraites et allocations chômage des députés sur le droit commun. Bienvenue dans le quotidien du commun des mortels, chers messieurs.

 

Nicolas Hulot charmeur de serpents

 

Ce matin, Yannick Jadot était l’invité de France info. Une matinale de type plutôt musclée, puisque le députée européen écologiste a poussé un coup de gueule contre l’impuissance (voire l’inutilité) du ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot. En effet, celui-ci ayant la veille annoncé l’impossibilité de réduire à 50% le nucléaire d’ici 2025, Yannick Jadot s’est emporté : « Un ministre qui n’avale plus des couleuvres, mais qui avale des boas constrictors ». Un coup de plus porté à l’encontre Nicolas Hulot, qui était plus populaire du temps d’Ushuaia. A noter cependant : il a annoncé aujourd’hui que la France ne votera pas au-dessus de 3 ans concernant le renouvellement du glyphosate (lire : https://infopopup.fr/glyphosate-papers-feuilleton-divise-lunion-europeenne/).

 

Trump à Pekin pour souffler ses bougies

 

Le président américain était en Chine pour fêter son premier anniversaire à la Maison blanche. « Happy Birthday, Mr President » chantonnerait Marilyn Monroe (ou pas). Twitter est passé de 140 à 280 caractères d’ailleurs. Coïncidence ? Je ne crois pas. Au menu de cette visite diplomatique : Cité interdite, hutongs, dîners, opéras … Et Corée du Nord. Et oui, rappelons que la Chine est le premier soutien de la dictature de Kim Jong-Un de par leurs relations commerciales. Xi Jinping a tenté de calmer les afflux sanguins de ces deux mâles en quête de dominance en demandant à Trump d’assouplir son approche à propos du nucléaire nord-coréen. Soulignons que le président américain a tempéré les tendances quelque peu belliqueuses de ses tweets depuis son arrivée en Asie. Coïncidence ?

 

Nuage de pollution apocalyptique à New Delhi

 

La capitale de l’Inde s’est vue contrainte de fermer ses écoles pour le reste de la semaine face à un pic de pollution inédit. Ce qui n’est pas très étonnant, sachant qu’elle a été élue « capitale la plus polluée du monde » par un classement de l’OMS en 2014. Pour ordre d’idée, respirer l’air ambiant de New Delhi reviendrait à fumer 2 paquets de cigarettes en un jour. D’où la situation « impropre à la vie humaine » dénoncée par un médecin de la mégalopole indienne.

 

Des faits divers récompensés par le Prix Femina

 

C’est la suite de la saison des grands prix littéraires d’automne. Philippe Jaenada a été sacré pour « La serpe », paru chez Julliard cette année. Il s’agit d’un livre sombre s’inspirant de faits divers, empli de compassion pour un triple meurtre de 1941 impliquant Henri Girard, que l’on connaît aujourd’hui comme étant à l’époque le futur auteur du roman « Le salaire de la peur ». Le prix « Femina », avez-vous dit ?

 

Immunité parlementaire de Marine Le Pen levée

 

Bonne nouvelle dans l’affaire de publication de photos extrêmement violentes sur les réseaux sociaux de la présidente du Front national. Souvenez-vous : cette polémique de décembre 2015, ou quand Marine Le Pen avait (intelligemment) décidé de tweeter des photos insoutenables de 3 victimes de l’Etat islamique avec en légende : « Daech, c’est CA ! ». Une enquête préliminaire avait alors été ouverte par le parquet de Nanterre pour « diffusion d’images violentes ». La décision de lever l’immunité parlementaire (qualifiée de « basse politique politicienne » par l’accusée) émise par l’Assemblée Nationale va permettre la poursuite en justice de la députée FN du Pas-de-Calais. Elle risque jusqu’à 5 ans de prison et 75000 euros d’amende.

 

Catalogne : Episode 352

 

La cour constitutionnelle de Madrid annule la déclaration d’indépendance de la Catalogne, celle-ci ayant déjà été suspendue le 31 octobre par la même Cour, après un recours du gouvernement espagnol. Rappelons que la région catalane avait été placée sous tutelle le 27 octobre par le gouvernement espagnol, suite à une déclaration d’indépendance unilatérale du Parlement de Catalogne. Vous n’y comprenez plus rien ? Nous non plus.

 

A voir : Des images spectaculaires de l’état actuel de New Delhi

Partager