Rattrapages du samedi 21 janvier 2023

Rattrapages du samedi 21 janvier 2023

Vague de licenciements 

Sundar Pichai, le PDG de Google et d’Alphabet, a annoncé que le géant du Web réduirait ses effectifs d’environ 12 000 postes. La nouvelle a été publiée dans un communiqué de pressé paru vendredi. La firme tente d’expliciter sa décision en prenant à témoin sa forte croissance qui les a permis d’embaucher “pour une réalité économique différente de celle à laquelle nous sommes confrontés aujourd’hui” (Sundar Pichai). Le communiqué n’a néanmoins pas précisé les postes concernés par cette mesure. 

 

Hommage à Tidiane

Ce samedi 21, une marche en hommage à Tidiane, un jeune adolescent de 16 ans, a été organisée à Thiais (Val-de-Marne). Rappelons que lundi 16 janvier lors d’une rixe entre des jeunes de sa ville, Thiais, et de Choisy-le-Roi, le jeune homme en tentant de séparer les deux camps adverses à malencontreusement reçu un coup de couteau lui donnant la mort. La marche a débuté en bas de l’immeuble où résidait Tidiane et s’est achevée dans le lycée Guillaume Apollinaire,  que fréquentait le jeune homme. Des résidents d’autres communes voisines sont venus apporter leur soutien. Beaucoup regrettent terriblement la mort d’un jeune homme sympathique, au grand cœur et sans problèmes. 

 

Clap de fin pour RT France 

C’est presque sans surprise que la chaîne d’information russe RT France a annoncé ce samedi sa fermeture, compte tenu du blocage de ses comptes bancaires. La chaîne n’était plus en mesure de payer ses salariés et ses prestataires. Xenia Fedorova a expliqué que tous les fonds présents sur le compte de RT France “étaient gelés en raison du 9ème paquet de sanctions” même s’ils ne visent pas RT France. De ce fait “la chaîne ne peut plus poursuivre son activité”. Par la fermeture de ce média, ce sont désormais près de cent salariés et environ une cinquantaine de journalistes qui basculeront dans le chômage selon des organisations syndicales de RT France. 

 

Mort de Gilles Beyer

L’annonce a été faite samedi par son avocat, Gilles Beyer ancien entraîneur de patinage artistique s’est éteint à l’âge de 66 ans. Son avocat explique son décès en rappelant que son client était “très malade”. La nouvelle reste toutefois délicate à digérer car l’ancien entraîneur avait été mis en examen en janvier 2021 pour “agressions sexuelles par personne ayant autorité et harcèlement sexuel sur personne ayant autorité”, ce qui l’avait placé sous contrôle judiciaire. Sarah Abitbol, qui l’avait accusé de viols et d’agressions sexuelles répétées lorsqu’elle avait entre 15 et 17 ans, explique être “sous le choc” de la nouvelle. “Il part avant d’être jugé, j’aurais aimé qu’il y ait un procès” a-t-elle regretté. 

 

“Métro, caveau, boulot”

Une marche s’est tenue ce samedi 21 janvier à Paris en réponse à l’appel des organisations de la jeunesse soutenues par La France insoumise, contre le projet du gouvernement de réforme des retraites. Le projet de loi prévoit de reculer l’âge légal de départ à la retraite de 62 à 64 ans. Un mouvement de grève national avait déjà été engagé jeudi 19. Selon un comptage indépendant, au moins 14 000 personnes ont manifesté dans la capitale, loin de l’affluence de jeudi qui avait réuni entre 1,2 et 2 millions de manifestants selon les estimations du Ministère de l’Intérieur. Le cortège s’est élancé place de la Bastille à 14h15 et s’est achevé place de la Nation. Contre toute attente cependant, l’Union Nationale des Etudiants (UNEF) n’a pas participé à la manifestation

Partager

Christiane Taha

Étudiante en information/communication - anglais hormis faire la bringue le jeudi soir et dormir le lendemain, j’aime bien écrire. J’aimerais d’ailleurs en faire mon métier mais j’ai oublié de le mettre sur ma liste au père Noël.