Rattrapages du 17 février

Rattrapages du 17 février

9 sur 20 

On commence avec des bonnes nouvelles ! A la moitié des jeux, les français de Pyeongchang avaient revu leur objectif de 20 médailles à la baisse. Mais ce n’était pas dans la tête d’Alexis Pinturault qui va arracher une médaille de bronze sur le slalom géant, rapidement suivi par 4 français, en relais de ski de fond. C’est Jean-Marc Gaillard, Maurice Manificat, Clément Parisse et Adrien Backsheider sont eux aussi allé chercher une médaille de bronze. Le compteur s’élève donc à 9 médailles, en attendant Fourcade cet après-midi…

VTC dans la rue

Hier, un peu partout en France, des chauffeurs VTC ont manifesté. Ils s’estiment sous-payés et aimeraient appliquer un tarif minimum de 12€ pour chacune de leurs courses. En effet, certains chauffeurs touchent seulement le SMIC et se retrouvent avec trop peu de moyen après avoir régler toutes les charges. Un contraste pour des chauffeurs à qui on demande d’avoir de belles voitures toujours très propres.

De l’huile sur le feu

En Seine-Maritime, hier, une explosion s’est produite dans une usine de traitement d’huile à Dieppe. Une explosion qui a fait 2 morts. Les risques de pollutions sont maitrisés et heureusement, l’usine n’était pas classée Seveso !

Du crash aérien en veux-tu ?

Dans la matinée, un avion de ligne s’est écrasé en Iran. 66 personnes étaient à l’intérieur de l’appareil qui assurait la liaison entre Téhéran et la ville de Yasuj, plus au sud. Selon le porte-parole de la compagnie, il n’y a aucun survivant.

En voilà…

On reste (malheureusement) dans les crashs aériens, hier, le séisme de magnitude 7.2 n’avait tué personne au Mexique. Mais il a causé quelques dommages collatéraux. Un hélicoptère qui transportait le ministre de l’intérieur du Mexique ainsi que le gouverneur de l’état d’Oaxaca s’est écrasé. Le pilote a perdu le contrôle de l’appareil à quelques mètres du sol, avant de d’atterrir sur une zone dégagée où une quinzaine de personne s’étaient réfugiées pour fuir le séisme. Au total, 13 morts dont 3 enfants. Et évidemment, les personnalités politiques sont indemnes.

Partager