Hamilton : Verstappen, vivement dimanche

Hamilton : Verstappen, vivement dimanche

On arrive à l’épilogue de la saison de Formule 1 et le suspense est toujours à son comble. Le mano à mano que se livrent Lewis Hamilton et Max Verstappen est juste sensationnel. Les deux pilotes sont à égalité parfaite à l’aube de la dernière course de la saison, dimanche à Abu Dhabi. Un Grand Prix à ne manquer sous aucun prétexte.

Avant même le début de la saison au mois de mars, les amoureux de F1 salivaient déjà par avance en s’imaginant le duel qu’allait se livrer Hamilton et Verstappen. L’écart entre les deux voitures se réduisant d’année en année, il était fort probable que la saison 2021 voit un nouveau champion du monde en la personne de Max Verstappen. Cela n’a pas loupé.

Un affrontement, une romance qui dure depuis 8 mois

Dès le début du championnat, les deux hommes se sont détachés du reste de la meute et ont survolé les débats en ne laissant que des miettes aux autres concurrents. Sur les 21 courses déjà disputées, seulement 4 ont échappé au duo (dont une d’entre elles pour le Français Esteban Ocon, cocorico!). Une razzia qui ravit tous les passionnés de sport automobile et qui au fil de la saison, de week-end en week-end, ont pu s’attacher à l’un ou à l’autre et se faire leur propre favori. Ce duel fait replonger les fans dans l’histoire de ce sport et des duels légendaires qui l’ont marqué : Niki Lauda et James Hunt, Alain Prost et Ayrton Senna ou encore Michaël Schumacher et Jacques Villeneuve.

Les événements marquants impliquant les deux pilotes, sur les circuits et en dehors ont donné une plus grande ampleur au duel. Le pilote Britannique de chez Mercedes et le Hollandais de Red Bull n’hésitent pas à employer de nombreuses punchlines, phrases chocs pour piquer l’autre. Des attaques derrière les micros qui se règlent ensuite sur l’asphalte aux quatre coins du globe parfois à la limite du raisonnable. On repense à l’accrochage entre les deux hommes lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, à Silverstone, sur les terres de Lewis Hamilton où l’Anglais avait envoyé son concurrent direct hors du tracé de la piste en tentant un dépassement plus que limite. Un choc à haute vitesse qui avait valu une semaine de repos au pilote hollandais.

choc entre la Mercedes d’Hamilton et la Red Bull de Verstappen
Le choc entre la Mercedes d’Hamilton et la Red Bull de Verstappen à Silverstone, le 12 septembre dernier.

Un mois et demi plus tard, rebelote. Les deux protagonistes s’accrochent en Italie sur le célèbre circuit de Monza avec un spectaculaire accident où la Mercedes d’Hamilton est venue grimper sur celle de Max Verstappen dans une des chicanes du circuit. Les monoplaces ont terminé leur chemin dans le bac à gravier et cet accident aurait pu être plus grave s’il s’était produit à plus grande vitesse. Enfin, le dernier événement marquant impliquant les deux hommes s’est déroulé le week-end dernier. En Arabie-Saoudite, sur le nouveau tracé de Jeddah, au terme d’une course folle avec des rebondissements à plus savoir qu’en faire, le pilote Mercedes et celui de Red Bull se sont livrés un combat acharné qui a souri au Britannique Lewis Hamilton grâce à une pénalité infligée au Hollandais. Tout au long des 50 tours de circuits imposés, Hamilton et Verstappen se sont échangés la première place de la course et ne se sont pas touchés une, mais deux fois pendant le Grand Prix ! Les deux fois, l’aileron avant de la Mercedes a volé en éclats. Ça n’a pas empêché tout de même Lewis Hamilton de remporter une importante victoire qui lui permet de recoller à son rival au classement.

Un dernier acte qui sent la poudre

C’est donc avec une égalité parfaite au classement du championnat du monde que toute la caravane de la F1 pose ses valises à Abu Dhabi aux Émirats Arabes Unis. La dernière course de la saison sera le théâtre d’un dernier affrontement qui vaut le détour. Les deux pilotes ont tous les deux exactement 369,5 points chacun. Tout simplement du jamais vu. C’est la première fois depuis 2009 et le premier titre d’Hamilton que le titre mondial se jouera lors de la dernière course de la saison. 

D’un point de vue tactique, il est possible que la Red Bull de Max Verstappen soit avantagée sur le circuit émirati car celui-ci a été repensé et est plus propice à la vitesse de pointe de la voiture de l’écurie autrichienne. La Mercedes est quant à elle plus performante dans les parties plus sinueuses, sur les tracés tortueux. Mais on peut être certain que le Britannique ne s’avouera pas vaincu et tentera par tous les moyens d’obtenir une huitième couronne mondiale qui ferait de lui le pilote le plus sacré de l’histoire devant la légende Michaël Schumacher. Si Verstappen venait à remporter le titre, ce serait son premier sacre et deviendrait l’un des plus jeunes champions du monde de l’Histoire de la Formule 1, à seulement 24 ans.

Nous sommes donc à trois jours d’une course qui s’annonce historique et l’équation est simple : celui qui passe la ligne d’arrivée avant l’autre sera sacré. Le cru 2021 de la F1 aura été plus qu’un millésime. Il reste 55 tours de piste, 305,355 kilomètres à parcourir pour connaître le dénouement d’une saison qui restera dans les annales. Rendez-vous dimanche 12 décembre à 14 heures.

 

Crédits photos : Icon Sport – Andrej Isakovic/AFP – Instagram/F1

Partager

Quentin Barbaza

Étudiant en information-communication, j’aime le sport et écrire. Les ballons et les stylos je m’y connais. Ah oui aussi je viens d’Agen donc attention si vous dites du mal de Francis Cabrel !!