Cinéma : un public absent ?

Cinéma : un public absent ?

Depuis la réouverture des cinémas le 19 mai 2021, les Français semblent bouder les films sur grands écrans. En effet, plusieurs études menées par le gouvernement et par le CNC prouvent une fréquentation assez basse des salles obscures, surtout en comparaison avec l’année 2019, année de référence avant la pandémie de coronavirus

Une vie culturelle au ralenti 

Selon le rapport du ministère de la Culture, publié le 27 septembre, 4 français seulement sur 10 ont repris leurs habitudes culturelles d’avant covid. Par ailleurs, 54% craignent les lieux fréquentés, à cause des risques d’attraper le virus, et 25% ne souhaitent pas faire un pass sanitaire pour accéder aux lieux culturels. Le manque de motivation et la peur du Covid-19 sont désignés comme les facteurs de la faible fréquentation des lieux culturels. Cependant, ces chiffres sont à prendre avec des pincettes : le sondage a été réalisé durant une courte période, du 31 août au 3 septembre 2021 avec un petit échantillon de 3025 personnes, toutes majeures, et concernent tous les espaces culturels (donc les théâtres, les musées, les salles des spectacles, etc…). 

Mais cette basse fréquentation est constatée au quotidien par les cinémas : les spectateurs sont peu nombreux à acheter des tickets. Si le public manque, ce n’est pourtant pas faute de proposer un catalogue de films assez vaste : en octobre, 59 long-métrages sont sortis, soit 15 en moyenne par semaine contre 17 en 2019 selon le CNC (Centre National du Cinéma et de l’image animée). Donc l’écart n’est pas très élevé.  

Le public jeune absent

La période de la Toussaint apportait de l’espoir: elle marque le retour des spectateurs dans les salles obscures chaque année. Or en 2021 cet espoir est déçu, et les premiers à manquer à l’appel sont les adolescents. Les cinémas pointent du doigt le pass sanitaire qui est désormais obligatoire dès 12 ans mais aussi les pratiques numériques des jeunes spectateurs. Effectivement, les plateformes de streaming offrent une approche différente du monde cinématographique qui attire les nouvelles générations.

Une fréquentation pas si mauvaise

Selon le rapport du CNC publié le 2 novembre, il y a eu en octobre 2021, 14 millions d’entrées au cinéma, soit 61% de plus qu’en 2020 et 30% de moins par rapport à 2019. Cette situation est à nuancer : l’année 2019 est connue comme une année exceptionnelle pour le monde du cinéma avec des entrées records. Et si l’on compare avec les années 2017 et 2018, la différence n’est pas flagrante et même les salles semblent lentement retrouver la majorité de leur ancien public

La basse fréquentation des salles est donc relative. Mais les sorties de grands films comme West Side Story de Steven Spielberg ou encore Les Tuche 4 d’Olivier Baroux, ainsi que l’approche de l’hiver feront peut-être à nouveau le bonheur des cinémas avec de nouvelles salles combles. 

 

Source : France info, France bleu, Rapport du gouvernement « Ministère de la Culture » (27/10/2021), Etudes du CNC (2/11/21)

Crédit : Adobe Stock

Partager

Mélanie Brugues

Je suis étudiante en deuxième année d'Histoire, je suis passionnée par la littérature et le cinéma, j'aime énormément voyager et j'aspire à devenir journaliste.