Rattrapages du 7 octobre

Crédits photo : Tolga Akmen / AFP

Un Mbappé en feu

Hier, les derniers matchs de L1 se déroulaient avant la trêve internationale. Bordeaux s’est imposé 3-0 face à Nantes et monte à la 7e place. Monaco poursuit sa crise en perdant 2-1 face à Guingamp, le club de la principauté est 18e. Marseille bat Caen 2 buts à 0 et grimpe sur la dernière marche du podium. Et puis, Mbappé nous a offert une masterclass en mettant un quadruplé en 13 minutes face à l’OL, victoire du PSG 5 buts à 0. Est-ce que ceci annonce la fin de Génésio, ou Aulas va-t-il le protéger avec des excuses sur la VAR ?

Le Brexit est-il un danger pour les animaux domestiques ?

Hier, les britanniques ont manifesté avec leurs chiens dans Londres car le Brexit pourrait provoquer une pénurie de vétérinaires et une hausse du prix des soins et de la nourriture pour chiens. Certains pensent que si ces conséquences ont bien lieu, les propriétaires d’animaux les abandonneraient dans des refuges qui sont déjà débordés.

Le président chinois d’Interpol démissionne

Interpol a annoncé dimanche soir que son président, Meng Hongwei, démissionnait de son poste « avec effet immédiat ». Sa femme avait signalé sa disparition il y a un peu plus de dix jours et disait qu’il était en « danger ». Tandis que la Chine soupçonne M. Hongwei d’avoir « violé la loi ». Son épouse a reçu des menaces, ce qui préoccupe Paris. Une enquête pour disparition a été ouverte en France.

Collision maritime en Corse

Un navire tunisien transportant des véhicules est entré en collision avec un porte-conteneurs chypriote, perçant la coque de ce dernier. Cette brèche a provoqué un déversement de fuel sur 300 mètres de large et moins d’un kilomètre de long. Les moyens de lutte contre la pollution sont mis en place par la France et l’Italie.

L’élection présidentielle au Brésil

Le candidat d’extrême droite, Jair Bolsonaro, a recueilli plus de 46% des voix au premier tour selon des résultats provisoires. Il affrontera le candidat de la gauche au second tour, Fernando Haddad. Les partisans de Bolsonaro crient à la fraude car il y aurait eu des problèmes avec les urnes électroniques, il aurait pu selon eux être élu dès le premier tour. Le second tour aura lieu le 28 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *