Rattrapages du 19 janvier

Rattrapages du 19 janvier

Laurent Wauquiez persiste et signe (ou pas)

Précédemment, dans l’affaire des Wauquiez Papers. Jeudi dernier, des propos pas jolis jolis du nouveau président des Républicains avaient été enregistrés à son insu par des élèves de l’EM Business School de Lyon, à qui il donnait un cours (« comment se faire aimer des français en 10 leçons », paraît-il). Ses paroles ont été diffusées dans l’émission Quotidien jeudi dernier, déversant ainsi un tsunami de réactions indignées du monde politique.
Hier soir, l’émission de Yann Barthez a diffusé une deuxième salve d‘enregistrements. Cette fois-ci, ce sont Alain Juppé, Valérie Pécresse, les députés d’En marche!, le MEDEF et même le pouvoir législatif qui en ont pris pour leur grade.
La descente aux abysses de l’impopularité ne risque pas de se stopper.

Darmanin fait de l’œil à Bourdin

Le ministre des comptes publiques était hier matin l’invité de Jean Jacques-Bourdin sur RMC, pour un interview musclée comme on les aime. Évidemment, Gérard Darmanin a écopé des questions sur les casseroles qu’il traîne depuis bientôt 1 mois. Bien que l’enquête préliminaire sur une affaire l’accusant de viol ait été classée sans suite, il fait toujours l’objet d’une plainte déposée à son encontre pour abus de faiblesse.
Gérard Darmanin  a assuré « les yeux dans les yeux » qu’il n’a « jamais abusé aucune femme », ni de son « pouvoir ». Ce qui n’est pas sans rappeler son prédécesseur Jérôme Cahuzac, qui avait employé la même expression 5 ans plus tôt lorsqu’il démentait avoir un compte caché en Suisse.
Quand on sait que le procès en appel de l’ex-ministre des comptes publiques a commencé la semaine dernière, on ose espérer que l’actuel est un peu honnête.

Le rapport Spinetta passe à la casserole

Matignon a reçu ce lundi la direction de la SNCF ainsi que les 4 syndicats représentatifs, histoire de parler affaire. Vendredi dernier a été publié le rapport Spinetta, qui préconise notamment la suppression du statut de cheminot, la passation de la SNCF en Société Anonyme (ou « privatisation » selon les mots des organisations syndicales), ou encore la fermeture des petits lignes. Cette réforme du ferroviaire français proposée par l’ex-PDG d’Air France a fait monter au créneau en moins de deux les syndicats, qui ont d’ores et déjà appelé à une grève générale le 22 mars.
Espérons que les consultations effectuées notamment avec Elisabeth Borne, la ministre des transports aient porté leurs fruits. Dans le cas échéant, il faudra s’attendre à de légers incidents sur les lignes très prochainement.

Trump favorable à un meilleur contrôle des antécédents des acheteurs d’armes à feu.
Il n’y a rien à ajouter.

Et sinon à 10000km de là…

Une fois n’est pas coutume : un athlète dans la discipline du curling mixte a été contrôlé positif à Pyeongchang. Je voulais laisse deviner sa nationalité, et je passe mes interrogations sur l’utilité de se doper au curling.

Couvrez ce sein que je ne saurai voir : le duo français Papadakis-Cizeron a terminé deuxièmesen danse sur glace après le programme court, malgré un léger incident couturier durant le show. Rendez-vous à 3h du mat’ pour le programme libre.

Expulsion d’Irak d’une djihadiste française
Une affaire qui soulève l’épineuse question du retour des djihadistes en France. Une femme de 27 ans a été condamnée en juillet 2017 à 7 mois de prison pour entrée illégale sur le territoire irakien. Capturée par les forces irakiennes à Mossoul, elle avait rejoint l’Etat islamique en 2015 avec son mari et ses 3 enfants. Sa peine arrivée à terme soulève la douloureuse question du retour des djihadistes, car la cour pénale de Bagdad a annoncé hier l’expulsion en France de la jeune femme.
A son retour en France, elle sera placée en garde à vue et sera entendu par les services anti-terroristes. 3 de ses 4 enfants ont déjà été rapatriés sur le sol français.

Simone Veil reposera au Panthéon 

L’ancienne ministre de la santé et rescapée de la Shoah sera inhumée au Panthéon le 1er juillet, aux côtés de son époux Antoine. L’ex-présidente du Parlement européen s’était éteint à l’âge de 89 ans le 30 juin dernier.

Elle sera la 5ème femme à reposer parmi les « panthéonisés » (iIs sont 80).

A (re)voir :

Même si cette vidéo a déjà beaucoup tourné, et à juste titre, un petit rappel ne fait jamais de mal.

Partager