His name was Sean, Sean Connery

Le premier visage du célèbre agent secret 007 s’est éteint le 31 octobre 2020, il avait 90 ans. Si beaucoup retiendront surtout sa prestance en tant que 007, il ne faut pas oublier les nombreuses autres facettes de Sean Connery.

 

Sean Connery, l’homme aux milles vies

On le connait tous sous les traits du charismatique agent secret mais avant d’enfiler ce costume, l’acteur en avait revêtu bien d’autres.

Issu d’une famille modeste d’Édimbourg, d’une mère femme de ménage et d’un père chauffeur, le jeune Sean Connery est vite confronté au triste sort des enfants de son milieu et doit abandonner l’école à l’âge de 17 ans pour commencer à travailler. S’en suit alors une multitude de petites carrières : maçon, livreur, maître-nageur, modèle et même vernisseur de cercueils.

Il pratique aussi le culturisme et sa carrure d’athlète lui permet d’obtenir des petits rôles de figurants à la télévision et au cinéma.

C’est un adepte du football, il faut dire qu’il est très doué et se fait même repéré par Matt Busby, manager de Manchester United à l’époque, qui lui propose un contrat alléchant. Néanmoins, Connery refusera l’offre, déclarant plus tard : « j‘ai décidé de devenir acteur, ce qui s’est avéré être l’une des décisions les plus intelligentes que j’ai jamais prises ». Et au vu du succès planétaire de l’acteur on comprend qu’il n’ait émis aucun regret !

 

Sean Connery, James Bond… une histoire compliquée

C’est en 1961 que la grande porte du 7ème art s’ouvre pour Sean Connery. Pensant qu’une carrière d’acteur serait plus prospère que celle de footballeur, il s’inscrit à un concours organisé par le romancier à l’origine de James Bond : Ian Fleming. Par chance pour Connery, le budget des producteurs est limité et ils se tournent vers un inconnu du cinéma pour incarner le rôle. A la vue du nouveau visage de son héros, Fleming reste septique et déclare même : « I’m looking for Commander Bond and not an overgrown stunt-man » (« Je recherche le commandant Bond, pas un cascadeur qui a trop grandi »). Mais après le succès mondial du premier film (James Bond contre Dr. No) et l’engouement autour du charismatique Sean Connery, l’écrivain est forcé de se rendre à l’évidence : 007 a trouvé son corps.

 

Après 7 films sous les traits de Bond, Sean Connery décide de lui tourner les talons. Il est lassé par l’aspect répétitif des scénarios et souhaite se détacher de ce personnage qui lui colle à la peau. Il lui prêtera tout de même son visage une dernière fois, en 1983, dans « Jamais plus jamais » (« Never Say Never Again »), un film considéré comme non officiel, réalisé par Irvin Kershner.

Malgré, les sentiments partagés de Connery envers ce héros, acteur et personnage sont liés par leur histoires. Sean Connery permettra à James Bond de prendre vie. Et c’est ce dernier qui propulsera Sean au sommet de la gloire.

 

Sean Connery ne fut pas qu’agent secret

Si c’est bien sa première apparition en tant qu’agent 007 qui le révélera au grand public, la carrière de Connery ne se résume pas à ce personnage. Sean Connery a eu une vie d’acteur avant et après son succès en tant que James Bond.

Il commence ses débuts en tant que figurant dans des comédies musicales, au cinéma et à la télévision mais c’est surtout dans le téléfilm « Anna Karénine » produit par Rudolph Cartier en 1961, qu’il se fait repérer.

Après ses années James Bond, Connery n’abandonnera pas pour autant sa vocation d’acteur et sa notoriété lui permet de tourner avec les plus grands : Alfred Hitchcock dans « Pas de printemps pour Marnie », Sidney Lumet avec qui il tourne 5 fois. Il apparaît dans des films glorieux comme “Le Nom de la rose”, “Highlander”, “Les Incorruptibles”, qui lui vaudra un Oscar, ou encore “Indiana Jones et la Dernière Croisade” en 1989.

En touche à tout, il s’essaye aussi à la production notamment avec le film « Rock » de Michael Bay et Quentin Tarantino, dans lequel il jouera aussi.

Après 42 ans de carrière, Connery décide en 2003 de raccrocher définitivement le costume d’acteur (même s’il prêtera après sa voix pour quelques films).

« Vous me prenez comme je suis ou vous ne me prenez pas » avait il déclaré lors du casting pour le rôle de James Bond.
Si l’on doit retenir une chose de Sean Connery, c’est cette franchise avec laquelle il mena sa vie, de ses premiers petits boulots à sa carrière prestigieuse d’acteur.

James Bond GIF by STARZ - Find & Share on GIPHY

 

Telma Valero

 

Crédit photos : Stringer /REUTERS – Getty Images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *