Les bleues se mettent au tennis

C’était samedi soir, dans le cadre du premier match de qualification pour l’Euro 2021. L’équipe de France de football s’est imposée 6-0 contre la Serbie au Matmut Atlantique à Bordeaux.

Suprématie bleue

En l’absence de la capitaine Amandine Henry et de l’intenable buteuse Eugénie Le Sommer, les bleues se présentent en favoris sur la pelouse girondine. Ce statut, les filles de Corinne Diacre l’honorent en réalisant une très belle partie contre des Serbes volontaires mais bien inférieures techniquement. Dès l’entame de match, les Françaises étouffent leurs adversaires en s’installant dans leur moitié de terrain. Très rapidement (7′), Amel Majri ouvre le score après un excellent travail de Delphine Cascarino, remuante sur le coté droit de l’attaque bleue. Ce but marque le début d’une très belle soirée pour la n°10 lyonnaise. Seulement quelques minutes plus tard, elle s’offre déjà un doublé alors que le quart d’heure de jeu n’est pas atteint. Les bleues dominent et ne sont pas inquiétées en défense. Sarah Bouhadi commence a avoir froid. Grace Geyoro, jusqu’ici timide, se tente à la frappe et trouve également le chemin des filets. Félicitons aussi la belle prestation de Valérie Gauvin sur le front de l’attaque. La n°9 pèse sur la défense et n’est pas en réussite en voyant ses trois têtes passer à quelques centimètres des montants serbes.

Copié-collé

De retour des vestiaires, l’équipe de France ne lève pas le pied dans l’engagement alors que la victoire est acquise. Un goal-average soigné et un collectif explosif. Entrée en jeu à la pause, Marie-Antoinette Katoto y va elle aussi de son but, et pas des moindres. D’une magnifique reprise de volée, elle porte le score à 4-0. Objectif de sa soirée tant elle tente depuis son doublé, Amel Majri réalise le coup du chapeau et son nom résonne dans l’entre bordelaise. Puis vient le tour de Vivianne Asseyi, chez elle. Elle conclut le festival offensif français en toute fin de match en reprenant un coup franc relâché par la gardienne. 6-0, le 1er set est terminé et sans appel. L’équipe de France a géré son match collectivement malgré la faible opposition. Une victoire propre qui satisfait la sélectionneuse. Les bleues fêtent leur belle victoire avec les 20000 supporters présents au stade.

68% de possession, 36 tirs, 604 passes, les statistiques ne mentent pas. Les bleues, largement supérieures à leur adversaire ont répondu aux attentes en régalant leur public. Pour des matchs comme cela, on va au stade tout les jours.

Margaux Bongrand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *