Rattrapages du mardi 3 mars 2020

It’s Wednesday my dudes

Et hier, c’était mardi ! Et qui a dit mardi, a dit Super Tuesday aux États-Unis. Joe Biden a un peu créé la surprise en remportant déjà 9 États sur 14, comme la Virginie, la Caroline du Nord, le Texas, l’Alabama.. Bernie Sanders est derrière, et Michael Bloomberg est totalement en retard : il avait investi plus de 224 millions de dollars dans sa publicité dans les 14 États votant, mais n’en ressort pas vainqueur. 

 

Point santé

Votre point santé du jour est vous est proposé par votre journal en ligne quotidien préféré (oui, on parle de nous). Il concernera… le Covid-19 ! Et on vous annonce déjà que le nombre de cas a augmenté en France (mais ne vous inquiétez pas). De plus, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a alerté sur la pénurie de masques de protection contre le virus. L’État français a annoncé réquisitionner tous les stocks et la production de masques pour les redistribuer au personnel soignant, et aux personnes déjà atteintes. 

 

Vous reprendrez bien un peu de retraite ?

L’Assemblée nationale a adopté le projet de réforme des retraites en première lecture (oui, on vous l’annonce comme ça, sans introduction), selon les principes du 49-3, après avoir rejeté les motions de censure de la droite et de la gauche. Le gouvernement n’est donc pas tombé, car les motions ont respectivement eu 148 et 91 voix, alors que la majorité nécessaire à cette fin est de 289 voix. Les manifestations continuent néanmoins, car un 49-3 n’arrête manifestement pas les Français.

 

Ah c’est beaucoup

Allons en Iran, une fois n’est pas coutume. Le pays est sous les feux des projecteurs à cause de son stock d’uranium enrichi, qui est cinq fois supérieur à la limite autorisée en 2015 dans l’accord nucléaire, qu’il a rejoint en 2019. En effet, avoir 1510 kilos au lieu des 300 kilos autorisés, ce n’est pas compris dans l’accord. De plus, leur taux d’enrichissement s’élève à 4,5%, alors que l’accord a fixé le seuil a 3,67%. L’Iran déroge à certaines règles afin d’exprimer son désaccord avec les États-Unis, qui ont décrété juste de leur côté l’Accord International sur le Nucléaire Iranien. 

 

De Gaulle au cinéma

Non, le général ne sera pas assis à côté de vous la prochaine fois que vous irez voir le dernier Tarantino. Mais il sera à l’écran dans le film de Gabriel le Bomin, qui sort aujourd’hui, appelé sobrement « De Gaulle ». Le scénario est simple mais informatif, relatant les semaines précédant l’appel du 18 juin 1940. Le général est presque totalement absent du cinéma, car s’attaquer à la vie d’un personnage français considéré comme une « statue ». Le cinéaste a donc choisi de se focaliser sur « cinq semaines et non une vie », prenant en compte les dimensions financières et morales. 

 

Ziouf

Ce bruit est supposé représenter le bruit d’un patin sur la glace. Pour entamer votre mercredi, regardez Tonya Harding patiner aux Jeux Olympiques de Lillehammer en 1994. Point anecdote, cette patineuse a été la première de l’histoire du patinage américain à réaliser un triple axel, c’est à dire à sauter, puis faire trois tours et demi dans le saut. 

 

 

Crédit photo : CAITLIN OCHS / REUTERS

Fanny Mousset
fanmousset@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *