Rattrapages du vendredi 2 février 2024

Rattrapages du vendredi 2 février 2024

Explosion au Kenya : 220 blessés et plusieurs morts

Ce vendredi, vers minuit heure locale, une forte explosion a eu lieu à Nairobi, capitale du pays. En effet, un camion « chargé de gaz » a explosé dans le quartier d’Embakasi, provoquant une « énorme boule de feu qui s’est largement propagée ». Cette dernière a provoqué un incendie endommageant « plusieurs véhicules et propriétés commerciales », plusieurs habitations ont également été touchées.

Au moins 2 personnes sont mortes et plus de 220 autres ont été blessées a déploré Isaac Maigua Mwaura, porte-parole du gouvernement. La situation est maintenant sous contrôle.

 

Israël Hamas : 2 humanitaires français tués lors de frappes russes

Jeudi 1er février, deux travailleurs humanitaires français ont été tués lors d’un bombardement russe dans le sud de l’Ukraine. Trois autres ont été blessés. Le président de la République, Emmanuel Macron a dénoncé « un acte lâche et indigne ». Stéphane Sejourné, ministre français des affaires, étrangères a condamné la « barbarie russe » et a assuré que cette dernière devra « répondre de ses crimes ».

5 Français, notamment des journalistes, figurent sur la liste des 40 000 civils tués depuis le début de la guerre, il y a 2 ans.

 

L’informaticien de la CIA responsable de la fuite de données condamné à 40 ans de prison

En 2017, Joshua Schulte avait transmis des outils de piratages et de cyber-espionnage utilisés par l’agence de renseignement américaine au site WikiLeaks. Reconnu coupable d’espionnage en 2022, il a également été reconnu coupable de détentions de nombreuses vidéos pédopornographiques, découvertes lors d’une perquisition à son domicile.

Jugé responsable de « la plus grave fuite de données » de l’histoire de la CIA, l’homme de 35 ans a été condamné à 40 ans de prison. Accusé d’avoir « trahi son pays » et d’avoir « grandement nui » à sa sécurité, Joshua Schulte aurait voulu se venger de l’agence de renseignement américaine. Il reprochait à la direction de cette dernière de ne pas avoir pris son parti lors de conflits internes.

 

La première loi de régulation de l’Intelligence Artificielle approuvée par les pays européens

Ce vendredi, les négociations sur l’AI Act, commencées avec l’apparition de Chat GPT ont fini par aboutir. Les 27 États Membres de l’Union Européenne ont approuvé à l’unanimité l’Artificial Intelligence Act, la première législation au monde pour réguler l’intelligence artificielle.

Cette « première mondiale » a été largement saluée, décrite comme «  l’équilibre parfait trouvé par les négociateurs entre l’innovation et la sécurité » par Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur.

Les IA génératives seront notamment soumises à la législation concernant les droits d’auteur et les images et textes produits devront être identifiés comme artificiels.

Certains systèmes plus importants, utilisés dans des domaines tels que l’éducation ou le maintien de l’ordre sont jugés à « haut risque ». Ces derniers comporteront ainsi de nombreuses obligations comme la nécessité d’un contrôle humain sur la machine et la mise en place d’un système de gestion du risque.

 

Partager

Antoine Sabatier

Actuellement en L1 info com, je suis passionné par la musique et par la culture en général. Particulièrement intéressé par le journalisme, je fais de mon mieux pour suivre l’actualité et vous en tenir informé comme il se doit.