Halloween : les origines

Halloween : les origines

Si la fête d’Halloween n’est pas forcément l’évènement le plus attendu en France, elle reste tout de même très populaire. Entre films d’horreur, déguisements sanglants et décorations morbides, le mois d’octobre et surtout le soir du 31 sont le moment rêvé pour les petits comme les grands de s’amuser. Mais alors, d’où vient cette fête ?

 

All Hallows Eve

Contrairement aux idées reçues, la fête d’Halloween n’est pas née de la légende de Jack O’lantern. Elle est bien plus vieille que cela. Le terme Halloween résulte de la contraction de l’expression « all Hallows Eve » qui signifie la veille de tous les saints en anglais. Son origine remonte à plus de 2500 ans, chez les Celtes. Ces derniers utilisaient un calendrier lunaire et considéré qu’il n’y avait que deux saisons : l’été et l’hiver. C’est lors du passage de la saison dite lumineuse à la saison dite sombre qu’était célébrée l’ancêtre d’Halloween, la fête de Samain.

La fête de Samain

Comme les Celtes utilisaient un calendrier lunaire, la fête de Samain n’était jamais célébrée exactement le même jour mais aux environs du début de novembre. Les célébrations duraient 7 jours, 3 avant la pleine lune et 3 après. Durant cette période, musique, danse et festin étaient de mise. Les celtes croyaient que ces festivités contribuaient à ouvrir une passerelle entre le monde des vivants et celui des morts. Un feu était allumé par les druides afin de célébrer la fin de l’année. Les défunts pouvaient alors visiter leurs proches. La fête de Samain n’avait rien d’effrayante, au contraire, elle rapportait joie et bonheur et était une occasion pour les hommes politiques de se réunir pacifiquement.

Entre traditions et marketing

Si le mythe de Jack O’lantern n’est pas à l’origine de la fête d’Halloween, il n’en reste pas moins une partie importante puisqu’il donna naissance à la tradition qu’est de creuser une citrouille pour en faire une lanterne. Cette légende irlandaise qui raconte que Jack aurait été banni de l’Enfer et du Paradis à cause de son mauvais comportement avec pour seul bagage un navet et une bougie dont il fit une lanterne s’exporta aux Etats-Unis dans les années 1800. Aujourd’hui encore, les porches des maisons sont souvent décorés de citrouilles arborant des visages effrayants.

Aujourd’hui, la fête d’Halloween a perdu toute dimension religieuse et est plutôt devenue l’occasion rêvée pour vendre décorations en tout genre, costumes, nourritures ou encore films pour le plus grand plaisir des fans d’horreur.

Besma Kechad

 

© Colton Sturgeon ; Shutterstock

Partager

Besma Kechad

Étudiante en LLCER Anglais et expatriée en Autriche, passionnée par beaucoup de choses, mais surtout l’écriture.