Rattrapages du lundi 16 novembre 2020

Un virus peut en cacher un autre…

Alors que l’épidémie de la COVID-19 continue d’avoir un impact énorme dans nos vies, un autre virus tristement connu est de retour. En effet, un premier cas de grippe aviaire a été détecté dans une jardinerie de Haute-Corse, à proximité de Bastia. 

Cette découverte a entraîné la mise à mort de « 200 à 300 » volailles dans un élevage, a précisé le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Julien Denormandie. Il a également expliqué qu’il pourrait y avoir d’autres cas en France dans les prochains jours, ce virus se propageant par les oiseaux migrateurs : « Notre objectif est de limiter cette propagation, elle est évitable dès lors que l’ensemble de ces mesures (notamment l’abattage ndlr) sont prises ».

Le gouvernement a tout de même tenu à préciser que la grippe aviaire ne présentait pas de risque pour l’Homme. 

 

La Hongrie et la Pologne disent non

Lundi 16 novembre, la Hongrie et la Pologne ont bloqué le plan de relance européen (d’un montant de 750 milliards d’euros), ainsi que le budget pluriannuel (qui lui est d’un montant de plus de 1 000 milliards d’euros). Ce blocage est arrivé après plusieurs menaces des deux états, qui n’acceptaient pas que l’accès aux fonds européens (mis en place dans le cadre de la pandémie de COVID-19) soit lié au respect de l’État de droit

En effet, certaines de leurs réformes nationales sont critiquées depuis quelques années par l’Union européenne, pour leur possible non-respect de cet « État de droit », essentiel à la démocratie et au partage des pouvoirs

Plus tôt dans la journée, c’est le ministre polonais de la Justice, Zbigniew Ziobro (membre de la droite très conservatrice) qui s’est exprimé sur ce critère : « Ce n’est qu’un prétexte, un beau mot qui sonne bien à l’oreille, mais il s’agit d’un asservissement institutionnel, politique, d’une limitation radicale de la souveraineté».

 

Au Pérou, la tension monte

Comme nous l’avions expliqué dans les rattrapages du samedi 14 novembre 2020, le Pérou se trouve dans une situation politique grave. Le 9 novembre, Martin Vizcarra, président très populaire, a été démis de ses fonctions après une seconde procédure de destitution. Celle-ci a eu lieu à la suite d’accusations de corruption que l’ex-chef de l’État a catégoriquement niées. Remplacé alors par Manuel Merino, celui-ci vient de démissionner à son tour, et à peine cinq jours après son arrivée contestée au pouvoir. En effet, sous la pression de la rue (fortement réprimée) et de l’opposition au Parlement, il n’a pas pu rester en poste. 

C’est un troisième homme, le député centriste Francisco Sagasti, qui a été choisi par le Parlement le 16 novembre. Cet ingénieur de 76 ans, qui a travaillé pour la Banque mondiale pourra-t-il enfin stabiliser ce pays aux institutions fragiles et corrompues ? À voir… 

 

À en perdre la tête

Une tête en marbre a été découverte à Athènes, lors de travaux destinés à l’amélioration du système des eaux usées. Cette œuvre très précieuse, datée du IVe siècle ou du début du IIIe siècle avant notre ère serait en bon état, d’après le ministère grec de la Culture.

Trouvée à seulement 1,3 mètre de la surface d’une rue très fréquentée, elle représente un «dieu à l’âge mûr et fait manifestement partie d’un hermès». Un hermès est une sculpture, généralement d’une tête ou d’un buste du dieu Hermès. Elles étaient posées sur des colonnes quadrangulaires qui étaient érigées dans la Grèce antique aux carrefours, pour marquer leurs limites et protéger les habitants. Fils de Zeus, Hermès est dans la mythologie grecque le messager des dieux, ainsi que le patron des voyageurs et des voleurs.

 

Quand un alligator passe par là

Il y a quelques jours, et alors que l’ouragan Eta passait sur la Floride, un golfeur s’est retrouvé face à un drôle de visiteur. C’est un alligator géant de près de 4 mètres de long qui s’est tranquillement baladé sur cette pelouse verdoyante. Les images ont été filmées par l’homme, Tyler Stolting, et elles ont rapidement fait le buzz

Bien qu’impressionnante, cette « visite » n’en resterait pas moins commune puisque d’autres bêtes de ce genre ont déjà été aperçues sur des parcours de l’État américain.

 

Pour les fans de géo et pas que !

Le dessous des cartes est une émission diffusée depuis 1990 sur Arte et qui est disponible également sur YouTube. Traitant de géopolitique et de géographie à l’aide de cartes interactives, elle est particulièrement intéressante pour ceux qui sont fascinés par la façon dont fonctionne le monde. Elle peut-être aussi très utile pour les personnes qui voudraient tout simplement s’améliorer sur leurs connaissances

La dernière émission sortie sur YouTube traite du Portugal et d’une partie de son histoire, à vous de voir !

 

Source: Chaîne Youtube Le Dessous des Cartes – Arte

 

 Romain Gruet

Crédits photo: G. Varela / 20 Minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *