Les rattrapages de l’été : mai 2019

Pendant que vous vous doriez au soleil, Pop-Up restait à l’affût des petites et grandes infos. Avant le lancement de la troisième saison tant attendue dans exactement une semaine, le Bureau vous propose un récap’ des mois précédents étalé sur cinq jours. On commence aujourd’hui avec le mois de Mai !

Lundi 1er mai, acte XXV

Pendant que vos popupiens partaient en vacances, épuisés de leurs partiels, les manifestants restaient actifs. Des organisations telles que la CGT ou Force Ouvrière ont parcouru les rues le jour de la fête du travail, rejoints par les Gilets Jaunes. Vous en avez sûrement entendu parler : les fortes altercations avec les forces de l’ordre françaises ont été l’objet d’une grande couverture médiatique.
A côté d’eux ont marché des étudiants et des associations pour les revendications de lutte contre le réchauffement climatique.

Du 9 au 10 mai, opération des forces spéciales au Bénin

Le 1er mai, l’annonce de la disparition de deux touristes français dans le parc national de la Pendjari, au Bénin, est retentissante. Leur guide béninois Fiacre Gbédji a été assassiné lors de l’enlèvement. Après une attaque française (aidée des américains), les otages français sont libérés, accompagnés de deux autres, une Sud-Coréenne et une Américaine, détenues depuis 28 jours. Lors de cette attaque, deux officiers sont morts : Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello. Un hommage leur a été rendu le 14 mai dans la cour des Invalides.

Vendredi 10 mai, l’Union Européenne est arrivée à la fin

On vous rassure tout de suite, ce n’est pas ce que vous croyez. Quoique, les nouvelles n’ont pas été très joyeuses : l’UE n’a pas assisté à la fin de son existence, mais à la fin de ce dont elle pouvait se servir sur la planète Terre. En effet, le « jour du dépassement », jour qui marque la date à laquelle la population locale a écoulé toutes les ressources que la Terre est censée pouvoir lui donner en une année, est arrivé en 2019 le 10 mai pour l’UE. Ce jour arrive de plus en plus tôt chaque année, ce qui est un mauvais signe pour tout le monde : après ce jour, la population vit à crédit.
Le « jour du dépassement » mondial de cette année 2019 est arrivé le 29 juillet, trois jours avant la date de 2018.

Mercredi 15 mai, les droits des femmes

A partir de mai, les femmes de l’Alabama ne peuvent plus faire ce qui leur plaît. Pour cause, le Sénat de l’État a adopté un projet de loi, le 15 mai, interdisant la pratique de l’IVG, même en cas de viol ou d’inceste. Une mince exception pour les cas où la mère serait en urgence vitale, mais sinon, la peine est lourde : de 10 à 99 ans pour les médecins la pratiquant.
En Louisiane, l’État a passé une loi leur interdisant le recours à l’IVG à partir de six semaines de grossesse. Il y a des exceptions, par exemple lorsque la vie de la mère est en danger, mais cela reste une loi très restrictive, empiétant sur les libertés fondamentales.
Suite a ces lois, des manifestations ont eu lieu à travers le pays, amenant des milliers de personnes à défiler pour le droit à l’avortement.

Samedi 18 mai, l’Eurovision

Le 18 mai, la compétition européenne de chant s’est déroulée à Tel-Aviv, en Israël. Le grand candidat gagnant de cette édition est Duncan Laurence, avec son titre « Arcade », pour les Pays-Bas. La chanteuse star Madonna a performé lors de la finale, dévoilant un de ses nouveaux titres. Comme chaque année, l’artiste vainqueur de l’année passée remonte sur scène : Netta Barzilai est donc revenue pour l’ouverture du show de la première demi-finale.
Le candidat tricolore Bilal Hassani, après être allé jusqu’à la finale avec son titre « Roi » interprété aux côtés de deux danseuses victimes comme lui de harcèlement, terminera finalement à la 16ème place du classement, un « bonus » selon lui, déjà fier d’être arrivé jusque là.
Depuis la compétition, un pays a reçu une amende de la part des organisateurs : l’Islande a en effet effectué une performance politisée (donc contre les règles de l’évènement). Leur groupe candidat Hatari a déployé des banderoles et des drapeaux palestiniens, manifestant ainsi leur opposition à l’occupation israélienne des territoires palestiniens.

Nuit du mardi 21 au mercredi 22 mai, l’imposition des GAFA

Un vote à main levée à été effectué dans la nuit du 21 au 22 par le Sénat Français, instaurant une taxe GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon), déjà adoptée par l’Assemblée Nationale un mois auparavant. La taxe vise les entreprises ayant un chiffre d’affaire basé sur leurs activités numériques d’au moins 750 millions d’euros dans le monde et de plus de 25 millions d’euros en France : ils seraient alors imposés d’une taxe de 3% sur leur chiffre d’affaire français.

Vendredi 24 mai, plus de Theresa…

Une autre nouvelle qui a fait grand bruit en mai : la démission de Theresa May (le jeu de mot n’est pas voulu). Après trois ans de remue ménage avec le Brexit, ou elle a essayé tant bien que mal de satisfaire le plus grand nombre d’électeurs, elle est partie, démissionnant officiellement le 7 juin suivant. Boris Johnson l’a remplacée le 24 juillet.

.. et un attentat à Lyon

A 17h30 le même jour, un homme dépose une bombe devant une boulangerie dans le centre de Lyon. Onze personnes ont été légèrement blessées. Un homme a été arrêté le lundi suivant, avouant son allégeance au groupe État Islamique.

Du 13 au 25 mai, le Festival de Cannes

La 72e édition du Festival de Cannes était cette année. La Palme D’Or a été remise à l’unanimité du jury au film « Parasite », de Bong Joon-ho. Le prix d’interprétation féminine à été remis à Emily Beecham dans « Little Joe », et à Antonio Banderas dans « Douleur et Gloire » pour l’interprétation masculine. La Caméra d’Or a été remise à « Nuestras Madres » de Cesar Diaz.

Dimanche 26 mai, les sièges européens

Si le lectorat de Pop-Up possède le même âge que celui de ses rédacteurs, vous avez probablement comme nous glissé votre bulletin de vote dans l’urne transparente de votre circonscription pour élire les personnes qui s’assiéront dans les sièges du Parlement Européen.
Cette élection s’est déroulée sans surprise, et les résultats ont suivi les estimations faites la veille ou à 17h le dimanche 26 mai : le Rassemblement National est arrivé en tête, avec 23,34% des voix, soit 23 sièges ; la REM a obtenu le même nombre de places, pour 22,42% des voix. Sur la troisième place du podium se sont trouvés Europe ELV, avec 13 sièges pour 13,48% de voix. Suivent derrière les Républicains, avec 8 sièges, La France Insoumise, avec 6, et le Parti Socialiste, avec 6 également. Cette élection aura donc été marquée par la participation de la moitié des électeurs (50,12%) et la montée politique des Verts, qui aura traduit une envie de la population française de s’intéresser de plus près au climat.

Fanny MOUSSET

fanmousset@gmail.com

Crédit photo : Getty Images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *