Tragique fin pour le Black Mamba

Kobe Bryant, basketteur américain alors âgé de 41 ans, s’est éteint dans un crash d’hélicoptère, il était accompagné de sa fille de 13 ans Gianna. L’accident survenu à Calabasas, près de Los Angeles, aurait été causé par des mauvaises conditions météo et un manque de visibilité mais l’enquête est toujours en cours ; seule certitude, 9 victimes sont à déplorer dont la star du basket surnommée « The Black Mamba », alors qu’il se rendait à Thousand Oaks avec sa fille pour assister à un match.

                                                                                       ^ Les décombres fumant de l’hélicoptère privé de la star

Le dernier saut de Kobe

Kobe Bean Bryant, né à Philadelphie en 1978, avait évolué au sein des Lakers pendant vingt saisons entre 1996 et 2016 et, devenu quintuple champion NBA, avait marqué l’Histoire du sport : 4ème meilleur marqueur de l’histoire de la NBA, Meilleur joueur de la ligue en 2008, 18 All Star Games en 20 ans, 2 titres olympiques avec l’équipe des Etats-Unis, entre autres parmi ses nombreuses distinctions. Il met un terme à sa carrière en 2016, suite à de nombreuses blessures, clôturant ses performances dans un match où il marque 60 points. Il est inscrit au panthéon des joueurs ayant marqué plus de 30 000 points  durant leur carrière, avec 7 autres et un total de 33 643 sur 1346 matchs de NBA.

Le joueur prédisait un grand avenir dans l’univers du basket pour sa fille Gianna Maria-Onore, dont il admirait les débuts sur le parquet. Depuis l’accident, ses numéros 8 et 24 ont été retirés et ne seront plus portés sur les maillots au sein des Lakers.

Hommages …

Nombreuses sont les célébrités à avoir pleuré le décès du sportif. Parmi elles  des pointures du basket à travers le monde mais aussi Donald Trump, Barack Obama, Léonardo Di Caprio,… tous font part de leur émotion notamment sur Twitter  pour honorer la mémoire du joueur qui aura marqué son époque. En 2017, les Lakers avaient immortalisé Kobe et ses numéros 8 et 24 sur le plafond du Staples Center, parmi les autres légendes de la franchise, le lieu est depuis dimanche devenu un autel où les fans se recueillent et déposent des souvenirs.

… et polémique ?

Beaucoup de personnes ont souhaité rappeler que non seulement c’était une célébrité que l’on perdait mais aussi 8 autres personnes dont la mémoire semble avoir été négligée, c’est le cas de Todd Smith, directeur de l’école de Payton Chester – lui aussi victime de l’accident –  qui annonce sur Facebook : « Alors que le monde pleure la perte d’un athlète dynamique et humanitaire, je pleure la perte de deux personnes tout aussi importantes… Leur impact a été tout aussi significatif, leur perte sera tout aussi ressentie, et nos cœurs sont tout autant brisés ».

L’actrice américaine Evan Rachel Woods a, quant à elle, relancé une polémique avec son tweet rappelant l’accusation de viol qui reposait sur les épaules du joueur. Elle fait référence à la plainte pour viol qu’avait émise une jeune femme de 19 ans à l’encontre de Kobe Bryant en 2003, qui n’a jamais pu aboutir, la victime ne souhaitant pas témoigner à la barre. L’affaire avait été classée après 14 mois, après que le champion et sa présumée victime aient trouvé un « arrangement financier », sans plus de détails. Ce tweet a provoqué colère et indignation auprès des fans et internautes qui lui reprochent de n’avoir aucun respect pour le défunt, le message ayant été posté seulement quelques heures après sa mort.

                                                                                             « Ce qui s’est produit est tragique. J’ai le cœur brisé pour la famille de Kobe. Il était un héros sportif. Il était aussi un violeur. Toutes ces vérités peuvent exister simultanément. »

Cependant cette affaire restera une des rares zones d’ombres de la vie du basketteur, qui avait admis cette relation extra-conjugale et en revenant sur les faits, avoué avoir douté quant au consentement de la jeune femme, malgré tout il cherchait à se faire pardonner auprès de sa femme Vanessa, avec qui il a eu quatre filles.

Kobe Bryant, dit “The Black Mamba” restera dans les mémoires comme toutes ces stars qu’on n’aura pas la chance de voir vieillir.  Celui qui a fait rêver toute une génération de futurs basketteurs laisse derrière lui un héritage qui met des étoiles dans les yeux autant qu’il peut faire grincer des dents.

Claire Lavigne

Crédits photo : Los Angeles Times

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *