Rattrapages du vendredi 2 avril 2021

Attaque à Washington 

Après l’invasion du Capitole, ce dernier a encore été la cible d’une attaque hier. En effet, deux policiers ont été pris pour cible : l’un tué et l’autre blessé, après avoir été heurtés par une voiture.

Les personnes présentes à l’intérieur du bâtiment y ont été confinées tandis que des barrages de police ont bloqué la route. Pour le moment, la police locale a déclaré que l’attaque ne semblait pas en lien avec le terrorisme, selon le New York Times. Les drapeaux ont été mis en berne pour rendre hommage au jeune policier tué.

 

Birmanie : une situation qui dégénère

Près de deux mois après le coup d’État en Birmanie, où l’ancienne dirigeante Aung San Suu Kyi avait été arrêtée, celle-ci vient d’être accusée d’avoir violé une loi de secrets d’État de l’époque coloniale mais aussi d’incitation aux troubles publics. Des accusations qui pourraient lui valoir la prison. 

Dans le pays, la situation est loin de s’améliorer. Jeudi, l’accès sans fil à Internet a été suspendu par les fournisseurs sur ordre des autorités, un acte déjà condamné par de nombreux membres de l’ONU. Après déjà de nombreux morts en l’espace de seulement deux mois, la crainte d’une guerre civile ne fait qu’augmenter.

 

Nouveaux détails dans les annonces

Du nouveau dans les mesures de confinement : le gouvernement a annoncé que les assistantes maternelles pourraient finalement accueillir des enfants malgré la fermeture des crèches. 

À côté, les autotests seront disponibles en pharmacie dès le 12 avril. Selon Olivier Véran, ils seront un bon complément aux méthodes déjà en place mais devront être couplés d’un test PCR pour confirmer un diagnostic positif.

Enfin, du côté du vaccin AstraZeneca, le bilan n’est pas positif avec 3 nouveaux cas de thromboses atypiques ainsi que 2 nouveaux décès. 

 

Festival de la BD d’Angoulême annulé 

Après l’annulation du Salon Livre Paris, c’est le célèbre festival de la BD d’Angoulême qui annule sa 48e édition en raison de la crise sanitaire, pour la première fois depuis sa création en 1974. Cette édition devait déjà se dérouler dans des conditions particulières étant donné la situation : moitié numérique – en janvier dernier – moitié physique en juin. Un des facteurs justifiant cette décision est notamment le flou des protocoles sanitaires pour des évènements culturels. Prochain rendez-vous en 2022…

 

Retour dans le passé

C’est un tableau de Nicolas Poussin, datant du XVIIe siècle, qui vient d’être retrouvé. Et du parcours, il en a fait ! Il appartenait à un Strasbourgeois qui l’a ensuite confié à son cousin à Poitiers avant la Seconde Guerre mondiale. Ce dernier fit partie des victimes de la rafle de janvier 1944. Le tableau s’est alors retrouvé entre les mains des Nazis. Ainsi, depuis 1947, l’œuvre est portée disparue. Aujourd’hui, 75 ans après son vol, elle a miraculeusement refait surface en Italie, et va désormais rejoindre ses propriétaires.

 

Crédits photo :  AFP PHOTO /CARABINIERI PRESS OFFICE

 

Célia Ory

 

Crédits photo : J. SCOTT APPLEWHITE / AP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *