Rattrapages du mercredi 29 janvier 2020

Brexit : ce n’est qu’un aurevoir !

Après des mois de débats, parfois houleux et de très nombreux revirements de situation, c’est officiel : le brexit a enfin été adopté ! Ce texte tant controversé est passé avec une très large majorité de 621 voix favorables, face à 49 voix défavorables au Parlement européen ce mercredi soir. Trois ans et demi après le référendum, le brexit dans sa dernière étape, a été ratifié et non sans émotions. Effectivement, les députés britanniques ont fait leurs adieux définitifs à l’hémicycle, entamant en cœur la chanson écossaise Auld Lang Syne « ce n’est qu’un au revoir », en se tenant chaudement la main et en versant quelques larmes pour certains. La présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen a fini sur une note enthousiaste, « nous vous aimerons toujours et nous ne serons jamais loin ».

 

Cédric Villani : en marche vers la sortie

C’est (aussi) officiel, Cédric Villani, ancien député LREM « n’est plus membre de La République En Marche ». Selon Stanislas Guérini, le délégué général du parti, il a « acté sa rupture avec le président de la République » en se présentant aux municipales face au candidat Benjamin Griveaux (LREM). C’est donc dans ce contexte que son exclusion a été votée (et à l’unanimité) par le bureau exécutif. Effectivement, même avec la pression du gouvernement, le candidat aux municipales de Paris a préféré « rester fidèle aux Parisiennes et aux Parisiens en maintenant sa candidature librement ». Audacieux. 

 

Coronavirus : un 5e cas confirmé en France

Selon la ministre de la Santé Agnès Buzyn, il s’agirait de la fille de la quatrième victime détectée en France. Vingt-six décès supplémentaires dus au coronavirus ont été enregistrés dans la journée de mercredi. Le bilan augmente de façon exponentielle et s’élève aujourd’hui à 6000 cas, dépassant désormais le nombre d’infections enregistré lors de l’épidémie SRAS en 2002-2003 (précédent coronavirus qui avait contaminé plus de 5327 personnes dans le pays).

 

Et les nominés sooooont…

Mercredi matin, au Fouquet’s Paris, se tenait la conférence de presse de la nomination des Césars 2020, dont la cérémonie aura lieu le vendredi 28 février. Evidemment, peu de surprises face à l’annonce des nominés, avec en tête de peloton, « J’accuse » de Roman Polanski avec 12 nominations, suivi des « Misérables » de Ladj Ly, et de « La belle Epoque » de Nicolas Bedos avec 11 nominations chacun. L’annonce de la nomination de Polanski n’a pas été sans faire de bruit, puisque certains voient ceci comme inadmissible, comme une provocation. Néanmoins, interrogé à ce sujet, Alain Terzian a répliqué que les Césars ne sont « pas une instance qui doit avoir des positions morales ». 

 

Quand l’élève dépasse le maître 

Une journée compliquée pour Rafael Nadal, qui au terme d’un match intense lors de l’Open d’Australie s’est incliné en quart de finale face à Dominic Thiem. Un match très long (4h10), durant lequel le jeune Dominic Thiem a su, avec solidité et endurance, venir à bout de la résistance de Nadal (actuel n°1 mondial). Ainsi l’Autrichien pour une  place en finale, devra affronter l’Allemand Alexander Zverev. L’autre demi-finale opposera Djokovic et Federer qui s’affronteront jeudi ! Alors, vos pronostics ? 

 

Un concept impressionnant ! 

Becca Saladin, grande passionnée d’Histoire, a eu la géniale idée de transformer les visages des personnalités historiques pour les rendre plus modernes. Voici donc à quoi aurait ressemblé Jules César à notre époque !

 

 

Crédits photos : Yves Herman / AFP.

 

Julia AUGEARD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *