Rattrapages du lundi 12 octobre 2020

Mercredi soir, c’est Macron à la télévision !

Annoncée en fin de matinée, une interview  aura lieu ce mercredi 14 octobre. Emmanuel Macron interviendra simultanément sur TF1 et France 2, à 20h, pour parler Covid-19 et entrevoir les prochaines mesures à mettre en place pour lutter contre l’épidémie. Le nombre de cas ne cesse d’augmenter et de nombreuses restrictions s’enchaînent dans plusieurs métropoles françaises depuis plusieurs semaines. Mercredi, un nouveau Conseil de la Défense se tiendra, des décisions seront prises au terme de celui-ci et seront énoncées le soir même à l’antenne nationale.

L’annonce de cette future prise de parole du Président de la République a alors fait surgir la menace d’un possible reconfinement. Alors que les Français ont davantage affaire au Premier ministre pour gérer cette crise sanitaire devant les médias, le retour du chef de l’exécutif sur le devant de la scène inquiète.

Stop Covid va connaître sa seconde version

Cet été, le gouvernement avait lancé l’application Stop Covid. Elle devait permettre – au bon vouloir des citoyens – d’alerter au plus vite les personnes ayant été en contact avec des malades du Covid-19, réduisant ainsi la transmission du virus. Pourtant, moins de trois millions de français l’ont téléchargés. Pire encore, un million d’utilisateurs l’ont désinstallés ! Jean Castex avait d’ailleurs révélé que lui-même ne l’avait pas installé sur son téléphone.

Dans plusieurs autres pays européens, cette idée d’application préventive (qui a souvent sauvé des vies) a mieux marché qu’en France. Comment expliquer cela ? D’abord, à l’annonce de la mise ne place d’une application pareille, une partie de la population Française s’est inquiétée de la divulgation de ses données personnelles. Ensuite, en voyant les critiques des citoyens, le gouvernement a préféré ne pas réaliser une grande campagne de communication coûteuse sur ce projet. Enfin, il faut l’avouer, il y a une majorité de personnes pour qui cette application est loin d’être un réflexe d’utilisation. Ils s’y désintéressent complètement.

Le 22 octobre prochain, une nouvelle version va alors voir le jour. Cet outil devrait s’être amélioré depuis le premier essai. À voir cependant si les français mettront de côté leur réticence pour « Stop Covid 2.0 ».

Trump de retour en mode super-héros : Wahou qu’est-ce qu’il est fort …

Après avoir affirmé ce dimanche qu’il était immunisé contre le Covid-19, Donald Trump a fait son grand retour dans la campagne présidentielle des Etats-Unis. À 20 jours du scrutin, le Président sortant a tenu son premier meeting depuis son hospitalisation furtive, en Floride. Toujours derrière Joe Biden dans les sondages, Trump avait annoncé vouloir réaliser une série de meeting avant le jour du vote. Sur scène, il reste fidèle à lui-même. Il s’affiche trop sûr de lui, persuadé qu’il ne peut plus attraper ce virus et évidemment sans masque tout en étant proche de ses électeurs. La campagne électorale arrive bientôt à son terme et cette dernière ligne droite risque d’être bien mouvementée.

Étudiantes victimes de viol, les chiffres inquiètent

C’est ce qui a été révélé par une enquête dans l’Enseignement Supérieur publiée ce lundi : une étudiante sur vingt a déjà été victime de viol et une sur dix a subi une agression sexuelle. Côté homme, cette statistique s’élève à 5 %.

Réalisée par L’Observatoire étudiant des violences sexuelles et sexistes dans l’Enseignement Supérieur, une association s’étant constituée en mai 2019 pour évaluer l’ampleur de ces phénomènes, les résultats qui en ressortent sont alarmants. Arrivant lors de soirées ou durant le week-end hors du campus au sein de son cercle d’amis proches, les faits de violences physiques sont majoritairement subis lorsque la victime est sous l’emprise de l’alcool. Malheureusement, les solutions mises en place par les établissements pour agir face à ce type de situation sont méconnues des jeunes, principaux intéressés.

Apprendre l’Arabe à l’école, pourquoi ça dérange ?

Dans notre espace public français, l’arabe se fait discret, à la différence de l’anglais, l’espagnol ou encore l’allemand. Et pourtant, on compte plus de quatre millions d’arabophones dans notre pays. Mais alors pourquoi cette langue n’est-elle pas plus enseignée en France ? On dénombre seulement 14 000 élèves suivant des cours d’arabe au collège et au lycée, soit 0,25 % des effectifs. Emmanuel Macron, qui souhaite – comme il l’a affirmé en début du mois – lutter contre le séparatisme et l’islam radical, veut développer l’enseignement de l’arabe à l’école. Son idée engendre néanmoins des critiques négatives, notamment du côté de la droite française. Le problème repose justement sur le fait que l’on associe la langue à la religion, on l’instrumentalise complètement : arabe ne signifie pas islam. Un grave amalgame à ne pas commettre. Qui plus est, dans un cours encadré par l’Éducation Nationale (laïque), il est impossible d’y voir dans l’apprentissage de cette langue des appropriations religieuses.

Encore aujourd’hui l’arabe est une langue tabou en France. Un tabou intime et personnel pour plusieurs citoyens français ayant eu honte de l’apprendre et un tabou politique avec toutes les oppositions que cela suscite. Bien plus qu’une simple histoire d’enseignement d’une langue, cela illustre un problème plus large qui sont les stéréotypes accolés au monde Arabe en général. Pour rappel, l’arabe est la deuxième langue la plus parlée en France. N’en déplaise à ses détracteurs aux pensées anciennes qui voient l’arabe comme la langue des travailleurs immigrés des années 60, les temps ont évolué et l’identité franco-arabe a le droit de s’exprimer.

La Flamme, nouvelle série phare de Canal +, dévoile ses premiers épisodes

Hier soir, Canal + a diffusé les premiers épisodes d’une série au casting alléchant. Parodie absurde des télé-réalités de dating, La Flamme a de quoi divertir vos soirées de début de semaine. Produite et jouée par le délirant Jonothan Cohen, elle tient son inspiration de l’émission américaine « Burnig Love » et du Bachelor à la française. Plus tôt dans l’année, Canal + avait donné sa chance à la série Validé de Frank Gastambide, à raison puisqu’elle avait cartonné. Espérons que ce projet fou comptant « Jo Co », Vincent Dedienne et autres nouvelles têtes d’affiches de l’humour français connaisse le même succès.

La NBA a son nouveau champion

Dans la nuit de dimanche à lundi, l’équipe des Los Angeles Lakers est devenue pour la dix-septième fois de son histoire championne NBA. En s’imposant face au Miami Heat, la franchise californienne et ses joueurs rentrent un peu plus dans l’histoire. Après avoir perdu de façon tragique, en janvier dernier, la légende Kobe Bryant (décédé avec sa fille et d’autres personnes dans un accident d’hélicoptère), ce titre lui rend hommage de la plus belle des manières.

Combatifs et déterminés, l’équipe de LeBron James – meilleur joueur des Finales – peut enfin se relâcher : ils ont accompli leur mission : ils ont ramené la coupe à la maison !

Teddy Perez

Crédits photo : Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *