Rattrapages du jeudi 28 novembre 2019

Et de 4

 

On l’attendait tous (pas tant que ça): Martine Aubry, actuelle maire de Lille, a annoncé ce jeudi 28 novembre qu’elle se représenterait pour un quatrième mandat, pendant les municipales de mars 2020. Cette annonce choc (toujours pas) intervient dans une ville où des objectifs ne sont toujours pas atteints. Selon elle, « le défi social » et le « défi écologique » en font partie. Madame Aubry, qui comptait passer la main à un nouveau maire après son troisième mandat, devra bien reprendre les rênes de la capitale des Hauts-de-France, faute de successeur. 

 

Otan pour lui

 

Emmanuel Macron et Jens Stoltenberg se sont vus aujourd’hui. L’un est le Président de la République Française, l’autre est le secrétaire général de l’OTAN. Stoltenberg est venu à Paris rencontrer Macron afin de faire un petit before du sommet de Londres le 3 et 4 décembre. Ils ont donc pu s’expliquer sur les propos de Macron, le 7 novembre, dans un entretien à The Economist, qui disait que l’Otan était en état de « mort cérébrale », après avoir constaté une « déconnexion criante et inacceptable » lors des deux derniers sommets de l’alliance atlantique. Bon, Stoltenberg n’est pas le seul à avoir des petits rendez-vous avec le Président, la liste est longue : le président turc Recep Tayyip Erdogan, Angela Merkel.. Faites la queue si vous voulez parler alliance avec lui.

 

C’est pas très stèlé

 

L’homme ayant dégradé la stèle du Maréchal Juin, le 16 novembre dernier pendant un rassemblement des gilets jaunes, aurait été retrouvé selon une source proche de l’enquête. C’est « l’exploitation minutieuse des caméras et de la téléphonie » qui a permis aux enquêteurs de retrouver la piste de l’homme de 31 ans, qui a été placé en garde à vue ce jeudi matin. De nombreuses photos et vidéos de l’acte avaient été posté sur les réseaux. Oops. 

 

On y Go plus…

 

Il a remporté 18 titres de champion du monde du jeu de Go, jeu de plateau originaire de Chine ; aujourd’hui le coréen Lee Sedol n’a plus l’envie ni la motivation de continuer. Il est aujourd’hui classé 54ème mondial, et n’a plus la force de remonter le classement. La raison ? Il s’est fait battre par une IA. Son combat contre AlphaGo, retransmis par Netflix a marqué les esprits. 4 contre 1, une humiliation pour le champion déchu. Il mettra définitivement fin à sa carrière sur un match d’anthologie en décembre, une nouvelle fois contre la machine, avec deux pierres d’avances. Lee reste tout de même pessimiste sur l’issu de ce combat. Relève la tête princesse tes 18 titres vont tomber.

 

Clap de fin

 

Il avait 29 ans : le youtubeur Grégoire Hussenot est décédé. Si vous ne le connaissiez pas particulièrement, vous devez déjà en avoir entendu parler au détour des réseaux ou de la télé. En effet, il prônait le vivre ensemble, l’entraide, la solidarité .. grâce à la plateforme de vidéos. Par exemple en 2015, il a traversé Paris avec une pancarte « Vous êtes super » (on a tous besoin de l’entendre). France 5 l’avait alors repéré et lui avait dédié deux docus diffusés en juin 2018. Et depuis janvier, il était sur France 3 dans l’émission « Ensemble c’est mieux ». Espérons qu’il ne soit plus jamais seul, lui qui ne voulait ça pour personne.

 

Block Friday

 

Un jeu de mots un peu facile pour parler d’un des plus gros jours commerciaux de l’année. Oui, c’est bien aujourd’hui, quoique vous devez le savoir, vous qui vous êtes rués sur les sites Internet tels qu’Amazon pour acheter le dernier smartphone. D’ailleurs, nous allons ici parler de ce géant du shopping : son entrepôt à Brétigny-Sur-Orges a été bloqué aujourd’hui par des militants de l’association Amis de la Terre et ANVCOP21, luttant contre le dérèglement climatique et pour une justice sociale et fiscale. Même l’intervention des forces de l’ordre n’aura pas suffit à les déloger pendant près de 3h. Dans une société qui aujourd’hui pense de plus en plus à la planète, ce Black Friday s’annonce très sombre.

 

Amore Amore

 

L’histoire que l’on va vous conter n’est pas le prochain Musso mais est belle et bien réelle ; en Toscane, Italie. Un couvent datant du XVIIème siècle, des nonnes, ramassant olives et accueillant voyageurs. Tout se passait normalement, avant qu’une des mères supérieures tombe amoureuse d’un homme de la région.Contrainte de quitter le couvent, ce dernier se voit aussi devoir fermer, les trois autres nonnes ne pouvant plus le gérer seules. Soeur Maria Theresa, nonne complètement in love se confie être dévastée de cette nouvelle : « cette souffrance me marquera à vie. », elle dit aussi que son départ est « plus compliqué qu’il n’y paraît ». Drama entre bonnes sœurs ?

 

Gloup Gloup

 

Une petite touche aquatique pour finir ces rattrapages: voici des petits poissons à l’allure assez rigolote. En plus il se scratchent entre eux. Si c’est pas magnifique.

 

 

Crédit photo : Photo d’illustration, Valentin Bellevile

 

Lucas Schnéberger 

lucas.schneberger@live.com

Fanny Mousset

fanmousset@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *