Rattrapages du jeudi 26 mars 2020

Un TGV-hôpital

Avec 3375 personnes en réanimation en France, les réanimations dans certaines régions sont saturées, c’est notamment le cas dans le Grand Est ou l’Ile de France. La première évacuation de patients contaminés par TGV médicalisé a eu lieu hier afin de désengorger les hôpitaux saturés. Vingt patients ont été emmené vers les hôpitaux du Pays-de-la-Loire. Les TGV ont été aménagés pour pouvoir transporter plusieurs centaines de personnes. Une équipe médicale sera à disposition de quatre patients par voiture. Ce dispositif serait certainement reproduit pour d’autres régions de France. Par ailleurs, on comptabilise trois évacuations par avions menées par l’armée. 

 

C’est ok pour la chloroquine 

Le gouvernement a autorisé hier l’utilisation de l’hydroxychloroquine comme traitement pour le COVID-19. Une petite victoire pour le défenseur de ce médicament, le Professeur Raoult. La chloroquine pourra être prescrite dans les établissements qui prennent en charge la patients atteints du COVID-19 ainsi que pour la poursuite du traitement à domicile si l’état du patient est en bonne voie. La prescription de l’antipaludique sera très encadrée.

 

G20 en force 

Depuis chez eux, les 20 leaders du G20 se sont réunis en visioconférence pour tenter de contrer les effets négatifs sociaux, économiques et financiers liés à l’épidémie de COVID-19. L’objectif est de soutenir et éviter de bloquer le commerce entre les pays du G20. En effet, les échanges de biens sont très importants, notamment les biens de première nécessité. Le G20 compte injecter “5000 milliards de dollars dans l’économie mondiale dans le cadres de politiques fiscales”. 

 

 

Aidons les victimes de violences conjugales

Qui dit confinement, dit rester à la maison. Mais pour les personnes victimes de violences conjugales, le calvaire ne fait que commencer. Les interventions des forces de l’ordre ont massivement bondit depuis le début du confinement, de l’ordre de plus 30% environ. Le ministre de l’Intérieur a apporté son soutien à ces personnes et a annoncé que les personnes vulnérables pourront le signaler aux pharmacies. 

 

 

Sauvés 

Trois ressortissants français et un irakien ont été libérés, a annoncé hier l’Elysée, après deux mois de disparition depuis leur enlèvement à Bagdad. Tous travaillaient pour l’ONG SOS Chrétiens d’Orient qui apportait une aide humanitaire aux minorités chrétiennes au Moyen Orient.

 

 

 

 

 

 

Et parce que c’est toujours bon de savoir cela, voici quelques conseils après être rentré du supermarché. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tehani Kellermann

 

Crédits photo : Vincent Vérier.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *