Rattrapages du dimanche 22 mars 2020

Le projet de loi d’urgence sanitaire adopté

Dans cet ultime volet qui aura traîné, le Parlement a adopté définitivement hier soir, par un vote de l’Assemblée, le projet permettant la mise en place d’un “état d’urgence sanitaire” de deux mois face à l’épidémie du coronavirus. Peu de temps avant, le Sénat avait également donné son avis favorable au projet de loi dans un vote à main levée. En plus de l’état d’urgence sanitaire, il est convenu que le gouvernement pourra prendre une série de mesures pour soutenir les entreprises. Enfin, un éventuel report du second tour des municipales est acté.

 

Oh Angela Angela

Ce dimanche, Angela Merkel a pris la décision d’interdire pendant au moins deux semaines tous les rassemblements de plus de deux personnes dans l’espace public afin de contenir la propagation du coronavirus. Par ailleurs, la dirigeante a souligné qu’”une distance minimale de 1,5 mètres devra être respectée en public”. Enfin en parallèle, Steffen Seibert, le porte-parole du gouvernement, a fait savoir que la chancelière allemande avait été en contact vendredi dernier avec un personnel soignant testé positif au COVID-19. Elle restera donc en quarantaine à son domicile avant d’effectuer un test qui aura lieu dans les prochains jours. 

 

Un de plus 

Ce dimanche, la secrétaire d’état à l’Ecologie Emmanuelle Wargon a annoncé par le biais de son compte Twitter qu’elle avait contracté le coronavirus.J’ai été diagnostiqué ce jour positive. Je n’ai que des symptômes bénins à ce stade. J’applique la règle : je reste chez moi pour me protéger et protéger les autres”. Après Franck Riester et Brune Poirson, elle devient donc la troisième personne du gouvernement à être testée positive. 

En ce qui concerne le bilan de l’épidémie en France, 112 personnes sont décédées ce dimanche portant le nombre total de morts a 674.

 

Le gros test

Dimanche 22 mars, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale a annoncé le début d’un essai clinique européen destiné à expérimenter des traitements pour lutter contre le coronavirus. Baptisé Discovery, l’essai a d’ores et déjà débuté en France avec le test notamment de la controversée chloroquine, un traitement contre le paludisme qui a obtenu des résultats encourageants lors d’une étude menée par le professeur Didier Raoult à Marseille. Cependant, le traitement fait grand débat au sein du consortium scientifique, le test a donc “pour but d’analyser l’efficacité et la tolérance des options thérapeutiques pour les patients dans un temps limité”, a informé l’Inserm dans un communiqué. Outre la chloroquine, 4 autres traitements expérimentaux seront testés : le remdesivir, le lopinavir en combinaison avec le ritonavir, associé ou non à l’interféron bêta. Au total, ce sont 3200 patients européens qui feront partie prenante de cet essai dont 600 Français atteints de formes très graves du covid-19.

 

Son père, ce héros 

Un médecin hospitalier est mort en France après avoir été infecté par le nouveau coronavirus, a indiqué dimanche 22 mars le ministre de la Santé Olivier Véran. “J’ai été informé hier du décès d’un médecin hospitalier, c’est à ma connaissance, la première situation qui a frappé un médecin hospitalier”. Âgé de 68 ans, la victime était originaire de compiègne dans l’Oise, région fortement touchée par la pandémie. Son fils a d’ailleurs publié un vibrant hommage sur les réseaux sociaux.  

 

 

 

L’Europe continue de se confiner

Le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis a annoncé lors d’un message télévisé que son pays passerait en “confinement général” à partir de lundi pour canaliser l’épidémie de coronavirus. À ce jour la République Hellénique compte officiellement 530 cas et 13 morts. 

De son côté, le gouvernement espagnol, déjà confiné totalement depuis le 14 mars a annoncé vouloir prolonger le confinement de la population jusqu’au 11 avril prochain. La péninsule Ibérique a connu 394 décès en 24 heures.

 

Le monde tremble

Dimanche 22 mars, aux alentours de 5 heures du matin, un tremblement de terre de magnitude 5,3 a frappé Zagreb, la capitale de la Croatie, concédant d’importants dégâts matériels et blessant grièvement une adolescente de 15 ans. La secousse a contraint de nombreux habitants à descendre dans les rues en pleine crise du coronavirus. L’épicentre du séisme se situait à 7 km au nord de Zagreb, selon le Centre Sismologique Euro-Méditerranéen (CSEM). La secousse a ensuite été suivie d’un deuxième séisme de magnitude 5 quelques heures plus tard. D’autres pays ont également ressenti quelques secousses comme le sud de l’Autriche et la Slovénie.

 

C’est un non !

Le Conseil d’Etat a refusé dimanche d’exiger le “confinement total” de la France qui avait été demandé en urgence par certains médecins. “Un confinement total tel que celui demandé par les requérants pourrait avoir des implications graves pour la santé de la population”, ont considérés les trois juges. En revanche, l’instance a invité le gouvernement à réévaluer sous 48 heures certaines dérogations de déplacement, notamment pour motifs de santé ou pour l’activité physique. Effectivement, les magistrats jugent “trop large” l’autorisation de pratiquer certains sports comme le jogging. 

 

Merci 👏

Vous le savez, tous les soirs à 20 heures, les citoyens sont invités à applaudir le personnel hospitalier, mais aussi tous les gens qui sont sur le front ou qui travaillent pour que le pays reste en marche. À Mulhouse, sapeurs pompiers et policiers se sont réunis pour rendre un hommage appuyé aux médecins, infirmiers, infectiologues, virologues et tous ces hommes et ces femmes qui travaillent dur tous les jours pour stopper l’épidémie. On vous partage cette vidéo transmise par la présidente du Conseil Départemental du Haut-Rhin.

 

 

 

Passez un très bon lundi et n’oubliez pas RESTEZ CHEZ VOUS.

MERCII 🙏

 

Kylian Prevost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *