Rattrapages du 7 février 2019

Implant files

Plusieurs femmes ayant des implants mammaires en silicone ont porté plainte et saisi la justice afin de demander aux autorités et aux fabricants d’implants de leur rendre des comptes. En effet, elles ont remarqué, et en parlaient entre elles, des coques qui se formaient autour de leurs implants. Deux séries de plaintes ont donc été déposées pour, entre autres, « mise en danger de la vie d’autrui ». A la plupart de ces femmes, un lymphome à grande cellule a été diagnostiqué, un cancer ne touchant que les personnes porteuses d’implants mammaires

Allô, oui, tu peux revenir ?

Coup de tonnerre entre l’Italie et la France ! L’hexagone a rappelé son ambassadeur en Italie, dénonçant des « accusations répétées » : selon le chef de l’extrême droite italienne Matteo Salvini, la France serait gouvernée par un « très mauvais président », et il espère que les Français  se libéreront de lui. Après son soutien implicite aux Gilets Jaunes, Matteo les enchaîne.

Décès d’Emiliano Sala

Un corps a été retrouvé hier après midi au milieu de l’épave de l’avion qui transportait le footballeur Emiliano Sala. Dans la soirée, la police britannique a annoncé que ce corps était bien celui de l’ancien joueur de Nantes, qui a disparu le 21 janvier au-dessus de la Manche.

L’amie des animaux

Brigitte Bardot s’élance aux Européennes…ou pas ? Annonçant mercredi qu’elle serait sur la liste du Parti Animaliste, qui s’allierait avec le Rassemblement des écologistes pour le vivant, elle est ensuite revenue sur ses dires pour déclarer qu’elle n’y était finalement pas, sur cette fameuse liste, mais qu’elle la soutient à 100%. Elle poursuit donc son combat pour les animaux jusque sur les sièges européens. Très green, tout ça.

Ciao, ne comptez plus sur moi !

Après les révélations de Mediapart, autre rebondissement dans l’affaire Benalla, qui n’en finit plus depuis juillet. La cheffe du groupe de sécurité du Premier ministre, Marie-Elodie Poitout, a démissionné hier afin de ne pas « exposer » Edouard Philippe. Elle dit également n’avoir aucun lien avec la conversation révélée par Mediapart entre MM. Benalla et Crase.

Petit interlude Saint Valentin

On vous rassure, Pop-Up ne va pas se transformer en magazine à l’eau de rose. Mais on va plutôt surfer sur la vague de la fête des coeurs : que diriez-vous de nommer un cafard avec le prénom…de votre ex ? C’est la proposition insolite du centre de conservation de Hemsley, au Royaume-Uni. Selon eux, ce serait une façon de se venger, à 1,70€ – qui aideront aux projets du zoo, qui lui, ne manquera plus de prénoms pour ces nuisibles.

Fanny MOUSSET

fanmousset@gmail.com

Crédits photo : Eric Feferberg – AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *