Rattrapages du 16 mars 2019

Le Fouquet’s saccagé

De nombreuses enseignes ont été pillées et incendiées par les gilets jaunes, ce samedi 16 mars, sur la célèbre Avenue des Champs-Élysées. Ce samedi avait été annoncé comme un « regain de mobilisation », provoquant ainsi de nouvelles violences. C’est le cas notamment pour la brasserie inscrite avec les monuments historiques, le « Fouquet’s », qui, malgré les panneaux de protection, a été saccagé et brûlé par la suite.

Le Zimbabwe et le Mozambique touchés

Frappés par le cyclone Idai, c’est au moins 24 personnes mortes et plus de 40 portées disparues au Zimbabwe, et 19 morts au Mozambique. Des milliers de personnes ont été touchées, l’électricité a été coupée, privés de téléphone et même d’aéroport. Ces deux pays, faisant partis des plus pauvres du monde, sont confrontés depuis des années à de longues périodes de sécheresse tout en alternant avec de forts épisodes de pluie.

La Nouvelle-Zélande révoltée

La Première ministre Jacinda Ardern s’est engagée à durcir les lois sur le port d’armes, affirmant que « l’attaquant était détenteur d’un permis de port d’armes (…) acquis en novembre 2017 ». Le pays autorisant la possession d’armes semi-automatiques à condition qu’elles soient enregistrées. Cependant, la police urbaine n’est pas armée, c’est donc les unités de forces spéciales qui doivent intervenir.

Mobilisation mixée

Alternant entre le vert et le jaune, c’est une vague d’au moins 350 000 personnes qui ont défilé ce samedi en France. La « Marche du siècle » s’allie avec les habitués du samedi qui se battent également « contre les injustices sociales et la prédation des multinationales qui épuisent les ressources de la planète ». La mobilisation s’est renforcée, au lendemain de la grève scolaire pour le climat.

Crédits phoho: Zakaria Abdelkafi/ AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *