MS-13 terreur de l’Amérique

La Mara Salvatrucha-13 (MS-13), est un gang né dans les années 80 pour protéger les immigrés salvadoriens des bandes rivales dans les quartiers de Los Angeles. Il compterait plus de 10 000 membres rien qu’aux États-Unis qui sont reconnaissables grâce à leurs nombreux tatouages. Pourtant ces criminels terrorisent les populations partout où ils passent d’un bout de l’Amérique à l’autre. Leur devise : « Mata, roba, viola, controla » (« Tue, vole, viole, contrôle »), montre bien que la violence rythme la vie de ce cartel. 

 

Crédits photo : Victor J. Blue

 

Puissant et violent 

Pour entrer dans le gang, il faut se faire tatouer et subir un passage à tabac de 13 secondes. Ce rite initiatique en dit long sur la cruauté de ces hommes. Leur nom provient des mots « Mara » qui signifie gang, « Salva » est l’abréviation de Salvadorien, et « Trucha » peut se traduire par malin. Enfin le 13 est la place de la lettre M dans l’alphabet. 

Le territoire de la MS-13 n’est pas restreint aux quartiers de Los Angeles, il s’étend également sur une bonne partie des États-Unis mais aussi dans d’autres pays comme le Salvador, le Honduras et le Guatemala. Cette extension est notamment due au fait qu’une fois arrêtés sur le sol américain, ces criminels sont renvoyés au Salvador et peuvent donc continuer à exercer leurs activités dans ces régions où ils sont tout puissants. 

La MS-13 est l’un des rares gang à être sorti de ses frontières, avec environ 30 000 membres au total, de l’Amérique centrale jusqu’à Toronto au Canada, en passant par plus de 40 États américains. Depuis 2012 la Mara Salvatrucha est considérée par Washington comme une organisation criminelle internationale. 

Le gang recrute principalement ses nouveaux membres en Amérique Centrale, piégeant quartier après quartier une jeunesse sans espoir, sans famille, qui espère trouver une certaine protection en intégrant le groupe. C’est donc toute une jeunesse défavorisée qui se voit sacrifiée au profit de ces organisations criminelles. 

 

Atrocités par dizaines 

Le gang est connu pour sa cruauté, la plupart des victimes présentent les traces de 13 coups de couteau, signature des criminels de la Mara Salvatrucha pour laisser un message fort à ceux qui s’aventureraient à barrer la route du cartel. 

Hormis les assassinats, le gang est aussi connu pour trafic de drogue en provenance du Mexique. Le trafic de stupéfiants est la principale source de revenus de la MS-13. Ils pratiquent également le trafic d’êtres humains, la prostitution et le racket. 

Dans ces régions, la Mara Salvatrucha n’est pas la seule organisation criminelle à terroriser les populations. Il existe aussi d’autres Maras, aussi violentes les unes que les autres. 

 

Crédits photo : Marvin Recinos

 

Salvador dominé par les Maras 

Dans son pays, la MS-13 partage son territoire avec deux autres gangs rivaux : la « Revolucionaria » et la « MS-18 ». Ces noms terrorisent les habitants du Salvador. Malgré de nombreuses arrestations massives, le pouvoir de ces organisations qualifiées par le gouvernement local de terroristes ne cesse de croître. 

L’impact de ces gangs sur les populations est tel qu’il peut aller jusqu’à influencer les élections. Nous sommes bien face à un État dans l’État, géré par ces cartels qui possèdent des quartiers entiers, et ont la main mise sur les sociétés de transports en les extorquant. Les « Maras », ont donc aussi des objectifs politiques et s’autoproclament comme défenseurs des pauvres au Salvador. 

Pour lutter contre ces organisations, le gouvernement du Salvador a autorisé en 2020 la violence létale pour arrêter les membres de ces groupes. Cette méthode est également pratiquée en prison pour réussir à les contrôler. 

 

Raphaël Douenne

 

Crédits photo : Marvin Recinos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *