Coachella : le festival à l’assaut d’Instagram

Alors que le soleil et la chaleur commencent à repointer le bout de leur nez, l’été approche à grands pas et avec lui les différents festivals de musique qui font vibrer le monde entier. Mais si les vacances d’été vous paraissent bien trop loin et que votre corps rêve déjà de bouger au son de la musique sous un soleil de plomb, la Californie est l’endroit où vous devez aller. L’incontournable Coachella Valley Music and Arts Festival, à la renommée mondiale, ouvrira ses portes ce vendredi 12 avril pour 2 week-ends de festivité. Cet événement auquel se pressent, chaque année, plus de 200 000 festivaliers est parmi les plus prisés de la planète.

Retour sur les débuts du festival

Tout commence en 1993, lorsque Pearl Jam décide d’organiser un concert en protestation contre le géant de la billetterie américaine. Pour cela, quoi de mieux que de l’installer dans un des lieux les plus arides des Etats-Unis ? On parle bien de la vallée de Coachella, près d’Indio en Californie. La chaleur, la poussière et le vent du désert n’ont pas empêché le lieu d’être jugé apte à l’organisation de manifestations musicales. Le Coachella Valley Music and Arts Festival a ainsi vu le jour en 1999 grâce à Paul Tollett et au promoteur Goldenvoice. Si le festival est aujourd’hui l’un des plus prisés au monde, ses débuts ont pourtant été incertains. Dès la première édition en 1999, Goldenvoice perd 750 000 dollars et évite de justesse la faillite même avec les 37 000 spectateurs présents. Résultat de ce fiasco : l’année suivante le festival est annulé. Le promoteur retente l’aventure en 2001 en proposant une programmation assez alléchante, répartie sur une seule journée. L’édition est un tel succès qu’ils obtiennent l’autorisation d’installer un camping sur le lieu du festival et retournent à une programmation sur deux jours. Petit à petit, la durée augmente jusqu’en 2012 où Coachella sera annoncé sur 2 week-end. Depuis, l’événement ne cesse de croître pour devenir le monstre de la musique mondiale qu’il est aujourd’hui.

La réussite du festival est notamment possible grâce aux moyens des organisateurs Goldenvoice et au businessman Paul Tollett. Ce dernier a été élu une des personnalités les plus influentes de l’EDM (Electronic Dance Music) par les Rolling Stones. N’oublions pas non plus le lieu atypique et l’ambiance particulière qui ont donné cette identité au festival. Coachella a trouvé la combinaison parfaite alliant art et musique. Et pour preuve, chaque année, les pass pouvant aller jusqu’à 999 dollars (810 euros) sont “sold-out” en quelques minutes seulement. Pas étonnant quand on voit la programmation et les têtes d’affiches ! Pour l’édition 2018, la vallée de Coachella a accueilli des stars planétaires  telles que Beyoncé, Eminem, Kygo, l’étoile montante du RnB Jorja Smith ou encore le DJ français Petit Biscuit.

Un festival musical, mais pas que !

On a souvent tendance à penser à Coachella comme un festival musical, mais cet événement est aussi un festival artistique. De nombreux artistes exposent leurs œuvres et installations architecturales aux quatre coins du camping, et entre lesquelles les festivaliers peuvent déambuler. Les installations artistiques ont été introduites par les organisateurs en 2009 et depuis, les artistes n’ont cessé de créer des œuvres toujours plus ambitieuses et créatives. Chenille géante qui se transforme en papillon, astronaute gigantesque, installations lumineuses… les œuvres sont toutes plus grandioses les unes que les autres et se mêlent parfaitement au décor naturel.

L’édition 2018 avait particulièrement impressionné les festivaliers. Parmi les artistes ayant exposé leur art, on peut citer l’italien Edoardo Tresoldi et sa magnifique œuvre, Etherea. Il réinvente alors la monumentalité avec cette installation aux contours flous et vaporeux, inspirée des cathédrales néoclassiques et baroques italiennes. Le bâtiment « flotte » dans l’air comme un mirage, un élément féérique venant s’ajouter au paysage désertique. L’œuvre génère cet effet d’optique grâce aux perspectives et aux relations dimensionnelles.  Pour ce résultat impressionnant, l’artiste a disposé trois structures grillagées, toutes similaires mais de tailles différentes, les unes à côté des autres. La plus grande s’élève à 72m de hauteur pour créer cette œuvre monumentale qui laisse sans voix. C’est la plus grande installation conçue pour le festival Coachella depuis 2009.

Au cœur de cet événement festif, les créations artistiques ont trouvé leur place, et ce même auprès d’un large public majoritairement non initié. Elles se « fondent » totalement dans le décor et correspondent bien à l’identité fantastique et originale du Coachella Valley Music and Arts Festival. Ce lieu d’exception est une belle évasion pour les festivaliers, qui partagent cette expérience en masse sur les réseaux sociaux, notamment Instagram.

Un festival mondial très “instagrammable”

Le décor irréel du camp, le soleil et les styles bohèmes, hippies et hipster des festivaliers sont la recette parfaite pour une photo « instagrammable ». Les utilisateurs de l’application Instagram sont tous à la recherche d’un contenu instagrammable, c’est-à-dire une belle photo susceptible d’embellir leur profil. Evidemment, le profil Instagram de Coachella fait rêver ses 1,7 millions d’abonnées et le hashtag #coachella comptabilise pas moins de 4 274 887 publications à l’heure d’aujourd’hui. Parmi celles-ci, on retrouve les fameuses œuvres artistiques, les scènes de concert mais aussi des looks pensés jusqu’au moindre détail. Coachella est un véritable défilé de mode où paillettes, dentelles et motifs fleuris se mêlent. Les festivaliers redoublent de créativité et d’originalité pour créer leurs tenues. Franges, cropped-tops, shorts denim, kimonos fleuris, robes longues, hauts transparents : voici les basiques que l’on retrouve sous le soleil californien. Du côté des bijoux, les fashionistas mettent le paquet avec des superpositions de colliers et des bagues à gogo. Quant au make-up, il faut tout miser sur les paillettes, les strass, les couleurs flashy et les bijoux de peau. Les cheveux, eux, sont le plus souvent coiffés en tresses, agrémentés de fleurs, de bijoux ou encore de plumes. L’heure est à l’extravagance, tout est permis !

Le festival est un véritable créateur de tendance et propose ainsi de la nourriture très originale et « instagrammable » que l’on retrouve dans les food trucks. Au menu : pizza mac and cheese, bols d’açai, tacos, icecream sandwich… Il y en a pour tous les goûts !

Alors prépare-toi à voir le “style Coachella”, véritable look à part entière, envahir ton fil d’actualité Instagram dans quelques jours, ainsi que des photos de nourriture qui te donneront l’eau à la bouche. De plus, cette année le festival s’est associé à YouTube pour retransmettre en direct les concerts et satisfaire ceux qui n’ont pas la chance d’y être.

Léandre BOUFFARD

Crédits photo : Coachella / 99scenes / Roberto Conte / Jamie Mansfield

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *