Biathlon : Équipe de France au rendez-vous ?

Janvier… l’heure du compte-rendu de l’année 2019, des nouvelles résolutions et des ambitions futures. Chez les biathlètes aussi cette introspection est primordiale afin de bien commencer cette nouvelle décennie et finir la saison, qui s’étendra jusqu’à fin mars, de la meilleure des façons. L’heure du bilan de mi-saison à sonné.

Depuis novembre dernier nos biathlètes français sont de retour, carabines sur le dos et skis aux pieds, prêts à en découdre avec la Coupe du Monde. Depuis 2 mois, sur chaque étape ils donnent le meilleur d’eux-mêmes pour monter sur la plus haute marche du podium et décrocher l’or. 

Du côté des filles, la saison 2019/2020 avait bien démarré avec la victoire individuelle de Justine Braisaz sur la première étape de la Coupe du Monde à Ostersund, en Suède. La suite ne s’est pas passée de façon identique. 

Le collectif est en berne chez les Françaises en l’absence d’Anaïs Chevalier, en congé maternité. Elle est un maillon essentiel de l’équipe. Remplaçante, Célia Aymonier a du mal à exprimer tout son talent de biathlète avec des faiblesses au niveau du tir, ce qui ne permet aux bleues de monter sur la boîte en relais. Malgré cela, elles affichent un top 10 à chaque course depuis le début de la saison, dont une 3ème place à Oberhof et une 2ème place à Ruhpolding. On espère donc une médaille d’or pour le prochain relais à Nove Mesto.

Les redoutables Norvégiennes sont toujours sur la plus haute marche du podium depuis le début de la saison. C’est aussi une Norvégienne qui domine en ce début de saison le biathlon féminin. Tiril Eckhoff est de retour au sommet du classement général de la Coupe du Monde. Elle qui a tout gagné le weekend dernier à Ruhpolding. Ses performances sur le pas de tir lui permettent d’être aux avants-postes.

L’équipe de France n’est pas non plus sans potentiel. Julia Simon est sans doute la plus prometteuse. L’expérience et la régularité la place 5ème du classement général. Elle qui compte deux 3ème places et une 2ème place, progresse et évoque de bonnes sensations sur la piste. Que de bonnes choses à venir pour notre Française. 

 

Julia simon sur le pas de tir.

 

Les bleues ne sont pas sans ambition ni motivation mais il leur faudra corriger le tir pour mettre toutes les chances de leur côté et réaliser de meilleures performances.

Chez les garçons, on n’oublie pas le magnifique quadruplé des Français à Oberhof sur l’individuel (20 km), sur la première étape de la Coupe du Monde. Martin Fourcade sur la plus haute marche du podium suivit de Simon Desthieux, Quentin Fillon Maillet et d’Emilien Jacquelin, 4ème de la course. Leur saison c’était donc lancée sur les chapeaux de roue. De bons résultats s’en sont suivi mais pas de victoire pour les Français. Il faudra attendre début janvier pour voir de beaux résultats de la part des bleus. Un début d’année 2020 très positif pour ses deux étapes en Allemagne. À ce jour, quatre Français sont en haut du classement général dont trois aux premières places avant l’étape de Pokljuka : Martin Fourcade (1er), Quentin Fillon Maillet (2ème) et Simon Desthieux (3ème) et Emilien Jacquelin (6ème).

Le collectif est au diapason chez les garçons. La victoire écrasante sur le relais après trois ans de disette à Ruhpolding, a fait plaisir aux supporters français. C’est avec plus d’une minute d’avance sur leurs adversaires Norvégiens que le quatuor français a passé la ligne d’arrivée. Une équipe solide, quatre athlètes performants alignés, que de beaux résultats en ligne de mire.

 

De gauche à droite : Emilien Jacquelin, Martin Fourcade, Simon Desthieux, Quentin Fillon-Maillet.

 

Côté individuel, on retrouve un Martin Fourcade en grande forme en ce début d’année 2020. Lors des deux premières étapes de l’année, il gagné toutes les courses individuelles. Il a réussi à retrouver la rage et la gagne, corriger ses erreurs au tir en blanchissant toutes les cibles depuis le début de l’année 2020 en ne faisant aucune pioche.

Après avoir profité de la naissance de son enfant, Johannes Boe, grand rival de Martin Fourcade et absent pour les étapes Allemandes, rechausse les skis en Slovénie à Pokljuka. Allons-nous de nouveau assister aux écrasantes victoires du Norvégien face à un Martin au meilleur de sa forme ?

Simon Desthieux, lui qui n’a connu que des podiums mais pas encore la médaille jaune, ça ne serait tarder lui qui a toutes les armes pour. Sur les skis il sait nous offrir des derniers tours de folie. Il faudra alors améliorer le tir pour monter sur la plus haute marche du podium.

Décevant, Antonin Guigonnat n’est pas engagé dans cette saison. Avec des difficultés sur le pas de tir, ses résultats sont insuffisants pour toucher le podium. 

Tout comme l’équipe féminine, les garçons ont aussi parmi leurs rangs, un biathlète prometteur. Emilien Jacquelin, le Lucky Luke de l’équipe est le potentiel de l’équipe masculine. Il est à la recherche de l’or, lui qui est monté pour la première fois de sa carrière sur le podium de la Coupe du Monde. Emilien a décroché deux fois l’argent et une fois le bronze

Cette année 2020 démarre de la meilleure des façons pour les bleus, leur régularité au tir et leur vitesse sur les skis leur permettent de repartir avec une médaille autour du cou.

 

Crédits photos : France bleu / Nordic Mag.

Noa Darcel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *