Bassin des Lumières : une exposition qui en met plein la vue

Venez découvrir l’exposition toute en lumière des œuvres majeures du peintre autrichien Gustav Klimt à Bordeaux. Pour cela, rendez-vous à la base sous-marine, lieu insolite chargé d’histoire et plein de contraste. Une expérience originale, au sein du plus grand site de multimédia fixe intérieur au monde.

 

Klimt et Klee mis en lumière : 

Que l’on vienne pour y découvrir l’artiste sous une forme nouvelle ou par simple curiosité, cela vaut le détour. Le Bassin des Lumières, qui regroupe pour cette première année 4 expositions numériques en simultané, voit Gustav Klimt, célèbre peintre autrichien du 19ème et 20ème siècle, être sa tête d’affiche.  Intitulé «Gustav Klimt, d’or et de couleurs», ce programme long illustre avant tout l’or et les motifs décoratifs présents dans les œuvres de l’artiste, qui marque son tournant « le Cycle d’Or » dans les années 1902-1903, période d’intense créativité pour ce dernier. Son style est caractérisé par  l’abondance de détails, la richesse des décors et la coloration. Les formes y sont organiques et représentent des thèmes comme la végétation, les poissons, la composition florale mais surtout, la  femme dominatrice, thème cher à Klimt, souvent personnifiée en femme fatale. Ses œuvres ont  majoritairement une absence de perspectives et de temps. Pour le programme court intitulé «Paul  Klee, peindre la musique», le célèbre peintre et musicien allemand est lui aussi exposé en lumière, avec une mise en avant de ses œuvres plus graphique, parfois plus humoristique. Le tout rythmé par la fameuse «Flûte Enchantée», de Mozart. 

Une expérience immersive : 

A l’occasion des vacances de la Toussaint, les portes de la base sous-marine ne fermeront pas avant  19h. Ouverte tous les jours, cette exposition se veut la plus accessible pour tous. Le but de la visite  étant avant tout une expérience et une contemplation immersive, en alliant un travail esthétique et artistique. Cette immersion passe tout d’abord par l’espace, qui dispose de 12 000 m² de surface  d’exposition. La musique, quant à elle assez forte, nous plonge un peu plus dans cette bulle artistique intemporelle. Selon son point de vue, sa taille, ses déplacements, l’œuvre a le pouvoir d’être perçue différemment. Les éclairages, sur les murs immenses des 4 bassins, se reflètent même dans l’eau. L’art est partout. Le spectateur en est le centre. La Citerne immersive, espace de 155 m², permet de s’assoir afin de découvrir les projections autrement. De la même façon, le Cube, nouvel espace de 220 m², est dédié aux artistes contemporains de l’art immersif du numérique. Prenez un instant, allongez vous sur l’un de ces coussins géants et contemplez les murs, le sol, dans des textures qui se veulent océaniques, au son des baleines et autres bruits d’ambiances.  

Plongeon dans un lieu insolite : 

Inaugurée en juin 2020 en tant que Bassin des Lumières, la vieille base sous-marine donne tout son charme à ce musée insolite. Si aujourd’hui il s’agit d’une structure de 13 000 m² de superficie totale, transformée en plus grand centre d’art numérique en intérieur au monde, il ne faut pas oublier son histoire. Composée de plusieurs alvéoles, la base sous-marine de Bordeaux servait à accueillir les sous marins italiens puis allemands pendant la Seconde Guerre mondiale, afin de les mettre en cale sèche et de faire de la maintenance. Abandonné pendant près de 50 ans, un hectare de la base est à présent utilisé à des fins culturels. Si l’endroit est parfait pour son immersion de par sa taille colossale, la mise  en place de cette exposition a été un réel défi. Plus d’un an de préparation a été nécessaire pour faire  ces installations, en tenant compte de l’acoustique difficile et de la structure atypique du lieu. En tout, ce sont 800 millions de pixels de projections, possible grâce à 90 rétroprojecteurs et accompagnés de 80 enceintes, le tout dans des caissons étanches, pour faire face à l’humidité. Grâce à tout cela, le lieu sublime le projet artistique, offrant un contraste sombre et de mort avec un renouveau lumineux et plein de vie par ce jeu de lumière et de mouvement. La visite permet cette alliance improbable et de faire le lien entre un passé douloureux et un devoir de mémoire par l’intermédiaire de la culture.  

 

Pour vous y rendre : 

  • Rendez-vous à : Base sous-marine, Impasse Brown de Colstoun, 33300 Bordeaux
  •  Horaire d’exposition : 7 jour sur 7, de 10h à 19h de Juin 2020 jusqu’à la fin de l’année
  • Temps recommandé: minimum 40 min 
  • Accès possible aux personnes à mobilité réduite

Noémie Renard

Crédits photos : Bassin des lumières
Par ordre d’apparition : œuvres de Klimt, œuvres de Klee au cœur de la citerne immersive, œuvres de Klimt depuis les passerelles de la base sous-marine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *