25 ans de Pokémon, la célébration musicale des monstres de poche

25 ans de Pokémon, la célébration musicale des monstres de poche

Le 27 février 2021, la licence Pokémon a soufflé ses 25 bougies. Sortis en 1996, les premiers jeux créeront un phénomène touchant le monde entier, la Pokémania, le succès des jeux amènera à la création d’un dessin animé dont le générique est désormais intemporel, ainsi qu’un nombre hallucinant d’autres produits dérivés (jeux de cartes, peluches, etc.). Une œuvre à l’impact planétaire, aussi bien en jeux vidéo ou au cinéma, touchant toutes les générations et qui n’est pas près de s’arrêter. La licence fête déjà ses 25 ans et à l’occasion, The Pokémon Company ne fait pas les choses à moitié.

 

Les annonces autour de la franchise devraient être nombreuses cette année. Elle a déjà commencé par l’annonce des remakes des jeux Pokémon version Diamant et Pokémon version Perle ainsi qu’un tout nouveau jeu censé amener un nouveau tournant dans la série Légendes Pokémon Arceus qui semble suivre la voie empruntée par la licence de The Legend of Zelda avec Breath Of Wild. Cette année de célébration a débuté avec des partenariats avec un grand nombre de marques ainsi que des artistes musicaux comme Post Malone qui a organisé un concert virtuel retransmis gratuitement sur Youtube et Twitch, ainsi que sur le site officiel du 25ᵉ anniversaire de Pokémon.

Les stars de la Pop américaine et Pokémon ?

L’annonce peut paraître étrange, mais elle est bien vraie. Là où d’autres licences de la pop culture comme Star Wars, Dragon Ball ou encore Final Fantasy font le choix de réaliser des tournées mondiales de concerts symphoniques. The Pokémon Company (société gérant la licence Pokémon) a fait le choix de réaliser un album numérique baptisé Pokémon 25 : the album prévu pour la fin d’année et édité par Capitol Records d’Universal Music Group. Il inclura des morceaux tirés des jeux Pokémon et choisis par chacun des VIP, le tout agrémenté d’un clip vidéo et d’un certain nombre de produits exclusifs. À l’heure actuelle, nous savons que l’album sera composé de 14 chansons interprétées par 11 stars bien distinctes. Parmi ces stars, seuls Post Malone (star du hip-hop), Katy Perry (icône de la pop) et J.Balvin (chanteur de reggaeton colombien) ont dévoilé leur participation à l’album. Pour le moment, seule la reprise de la chanson des années 90 « Only Wanna Be With You » de Hootie & The Blowfish interprétée par Post Malone a été dévoilée. La chanson est accompagnée d’un clip réalisé en animation 3D dans lequel un Post Malone (low-cost) façon dresseur Pokémon évolue au milieu d’un monde rempli de Pokémon.

Le clip a reçu un très bon accueil de la part des fans considérant la chanson comme une excellente reprise profitant de l’utilisation de samples de la bande originale des premiers jeux. Le clip lui est tiré directement du concert virtuel gratuit de Post Malone, dans lequel ce dernier chante plusieurs de ces titres pendant 13 minutes (c’est court, mais c’était gratuit). Le concert est toujours disponible en rediffusion sur la chaîne Youtube officielle de Pokémon.

Cette collaboration n’en reste pas pour la moins étonnante. Pokémon est actuellement la licence japonaise la plus prolifique au monde et ce partenariat avec des artistes américains montre la volonté de la marque de s’implanter encore plus dans la culture américaine et mondiale par la même occasion.

Pokémon, une œuvre culturelle unique

Si Pokémon a été et est toujours un véritable phénomène, ce n’est pas tant par la qualité des produits qu’a proposé la marque, mais bien grâce à son univers unique, touchant, petit et grand. Cela fait maintenant 25 ans que les Pokémons existent et font parler d’eux à chaque nouvelle sortie de jeux ou encore de film comme Détective Pikachu. Et ce succès, les Pokémons le doivent à tout le matraquage publicitaire réalisé à leur sortie dans le monde entier. Une véritable déferlante de créatures mignonnes (et d’autres un peu moins) s’est abattue sur le monde occidental, il y a plus de 20 ans. Le dessin animé compte aujourd’hui plus de 1000 épisodes diffusés et est le principal responsable du succès planétaire, mais il y a également des jeux, des cartes à jouer, des jouets et des peluches. Une telle réussite commerciale est due à l’excellent travail de traductions dans plusieurs pays. La franchise profite d’une traduction de tous les noms des Pokémons à l’exception de Pikachu (mascotte de la série) dans énormément de pays et notamment en France où la traduction de grande qualité des jeux et du dessin animé a permis aux monstres de poches de se glisser encore plus facilement dans la culture populaire s’invitant dans les paroles de chanson de rap notamment.

Le dessin animé est le parfait représentant de la place qu’a Pokémon dans le monde. Véritable coup de poker marketing, une publicité de plus 20 minutes diffusée sur plusieurs chaînes et cela, pendant 25 ans. Il suit l’évolution des jeux et permet encore à la franchise de toucher chaque nouvelle génération d’enfants. Des enfants qui ont bien grandi et qui désormais n’hésitent plus à montrer leur amour pour la franchise sur les réseaux sociaux.

Pokémon est une franchise prolifique, il suffit de voir les ventes excellentes de chaque nouveau jeu ou encore des produits dérivés pour le prouver. C’est aussi une licence qui marque les esprits et la société comme avec la sortie de Pokémon GO en 2016 qui faisait tellement sensation à l’époque qu’il en était devenu un sujet politique. Si l’excitation de la sortie s’est depuis bien calmée, le jeu reste aujourd’hui l’une des applis les plus téléchargées au monde sur iPhone et Android profitant d’une communauté fidèle et des développeurs bienveillants continuant à améliorer l’expérience encore et encore.

Mais Pokémon, c’est surtout une franchise populaire, c’est pour cela qu’elle n’a jamais hésité à réaliser des partenariats avec des marques comme McDonald’s ou les jeans Levi’s. The Pokémon Company l’a bien compris avec chaque nouvelle campagne de publicité tirant de plus en plus sur la nostalgie ou encore avec leur partenariat avec le groupe de rock japonais Bump Of Chicken pour le clip GOTCHA! réalisé pour la sortie de leur dernier jeu. Clip reprenant les différents passages de tous les jeux dans la meilleure vidéo d’animation réalisée de 2020.

 

Le rayonnement planétaire des monstres de poches n’est clairement plus à prouver et n’est pas près de s’arrêter au vu de cette année de célébration musicale qui n’hésitera sûrement pas encore à jouer sur la nostalgie des fans ainsi que sur l’impact culturel de Post Malone et Katy Perry.

Raphaël Penault

Crédits photos : The Pokémon Company

Partager

Raphaël Penault

Étudiant en Information et Communication. Grand passionné d'animation, cinéma, mais surtout de jeu vidéo, je rêve de devenir journaliste dans la presse vidéoludique.