20 ans de téléréalité : entre célébrité et dérives

Jeudi 26 avril 2001, Loana, Steevy, Jean-Edouard et dix autres jeunes candidats participent à la première émission de téléréalité française : Loft Story. Nouveau concept qui conquit le public et ne cesse de se développer. Une quinzaine de programmes fleurissent sur la sphère médiatique. L’engouement est immédiat. Retour sur ce boum télévisuel. 

Authenticité, sincérité, réalité

26 avril 2001, l’aventure Loft Story débute. Treize jeunes célibataires entrent dans un loft de 225 m² avec 380 m² de jardin situé sur le parking du studio 103 de la Plaine Saint-Denis. Pendant dix semaines, les candidats sont filmés 24h sur 24. Les téléspectateurs découvrent leur vie intime, entre cris, amour, et sexe. John de Mohl, créateur de l’émission, a adapté le concept néerlandais « Big Brother » en France. Pari gagné. Un ovni s’écrase sur nos écrans. 5,2 millions de téléspectateurs soit 26,1% de part du marché sont comptabilisés lors de la diffusion des premières images. Les chiffres augmentent et atteignent 7,2 millions de téléspectateurs soit 49,6% de part de marché. Toute la saison, le Loft jongle entre la 1ère et la 2nd place du classement des audiences en soirée. 

Les Français accrochent, adhèrent et s’attachent aux personnages. Loft Story rompt la barrière entre le privé et le public. Hommes et femmes sont mis à nu, ils en oublient même les caméras confie Marlène Duval, candidate de Loft Story 2, sur le plateau de « Ça commence aujourd’hui ». Loana et Jean-Edouard ne pourront pas dire le contraire. Les deux jeunes tourtereaux se laissent aller lors d’une soirée arrosée, se tournent autour et se prélassent dans la piscine. Entre deux jeux de regards, ils se lâchent et succombent au plaisir charnel. La chaîne de diffusion, M6, censure le passage, mais la vidéo fuite et tourne sur internet. Scène devenue culte aujourd’hui. Le rendez-vous est donné, chaque soir à 19h, l’épisode inédit est transmis.

Loana et Christophe à la sortie du Loft le 5 juillet 2001 (crédit : bestimage)

Précurseur du genre à part entière qu’est la téléréalité, le Loft ouvre les portes aux autres productions. Cette même année, les Français ont le plaisir de suivre les aventuriers de Koh-Lanta, les chanteurs de Popstars et de la Star Academy. Les candidats ne sont plus enfermés dans une pièce, ils se dépassent dans des défis physiques, s’affrontent sur scène. En 2002, c’est au tour de L’île de la tentation de faire son entrée. Programme autour de l’amour, des couples, de la fidélité. Hommes et femmes sont séparés et envoyés dans un décor paradisiaque, à Ko Samui pour la 1ère saison. Des tentateurs et tentatrices vont ainsi tester la fidélité des candidats. 

Pacôme, participant de la saison 3 à Tulum, « [J’ai accepté, déjà,] pour partir en vacances, […] et aussi pour tester mon couple » (« Ça commence aujourd’hui »). Dans la même lignée, Sofiane, candidat de la saison 4 de la Star Academy, entre dans le télécrochet pour faire de la musique et percer dans ce domaine qui lui plaît tant. La sincérité et l’authenticité de la démarche prédominent. La Star Acadamy lui donne l’opportunité de poursuivre dans la voix de la téléréalité, il participe à de multiples saisons des Anges et ne se cache pas qu’il a accepté notamment pour voyager, chose qu’il ne pouvait pas faire auparavant. A l’époque, la célébrité n’attire pas, les réseaux sociaux n’existent pas, seuls les voyages et les rencontrent importent. 

Loana, pour Femme Actuelle en 2018, « Personnellement, je n’étais pas en quête de célébrité puisque je ne savais pas ce qui allait se passer après… Le seul manque à combler à ce moment-là, c’était le fait que j’étais célibataire ».

De l’ombre à lumière

Fini la « fiction réelle interactive » de la sociologue Nathalie Nadaud-Albertini, désormais la téléréalité est devenue un grand feuilleton transmédia. Dix ans après le Loft, les réseaux sociaux explosent dans nos sociétés et contribuent au tournant de la téléréalité. L’authenticité des débuts laisse place au scénario d’aujourd’hui. Les productions mettent en scène des comédiens d’un nouveau genre : Nabilla, Christopher, Gaëlle, Maeva, Paga, Jessica, Raphaël, Amélie, Senna, Mélanie, Daniela etc… tous castés dans la rue (pour les plus anciens) et sur les réseaux sociaux. Les Marseillais, Les Ch’tis, Les Anges, Les Princes et Princesses de l’amour, La Villa des Cœurs brisés, tous ces programmes fonctionnent avec le clash et les histoires d’amour.

En complément des épisodes, les téléspectateurs découvrent les dessous de leurs émissions préférées avec les blogueurs de téléréalité. En 2011, Jeremstar lance son site web, « La Conciergerie de Jeremstar », dédié à l’actu téléréalité. Il dévoile des scoops, crée des scandales, fait polémique. Le journaliste people poursuit dans sa folie et met en place les interviews baignoire. Jeremstar reçoit ainsi toutes les « morues de téléréalité » telles qu’il les décrit, et les interrogent sur leurs aventures. Le blogueur s’attache à dire qu’un « adolescent qui lit, c’est un candidat de téléréalité qui disparaît ! ». Phrase choc. Les candidats sont-ils incultes ? 


Vivian et Amélie en interview baignoire avec Jeremstar (crédit : chaîne Youtube de Jeremstar)


Remake des perles de la téléréalité. En 2014, lors de la saison 4 des Marseillais à Rio, Kim Glow ne comprend pas que les Français puissent voir la même lune qu’elle qui se trouve au Brésil. Elle en conclut qu’il y a deux lunes. La saison suivante, en Afrique du Sud, Adixia confond le PIB avec les Pays-Bas… En 2016, lors de la huitième saison des Anges, Nikola se ridiculise en étant incapable de réciter l’alphabet correctement. Dans cette même saison, un groupe de quatre candidats se rend en Alaska pour une mission. Coralie pense alors voir le Mont-Blanc… Bref, ils font rire le public et ça marche.


Derrière ces images drôles et légères, de nombreux scandales surgissent. En 20 ans, les parts sombres de la téléréalité fusent et font surface. Laly, candidate de Secret Story 1, commence une carrière en tant qu’actrice X à sa sortie du programme. François-Xavier (FX), candidat de Secret Story 3, marque la saison avec sa répartie et son caractère de feu. 2 ans après son passage, dépressif, il se jette sous une voiture. Loana, gagnante de Loft Story 1, tombe en dépression également. Victime d’agression physique, elle tente à plusieurs reprises de se suicider. La jeune femme vit une lente descente aux enfers. Nabilla, candidate des Anges, est accusée d’avoir poignardé son petit-ami Thomas Vergara. Elle se défend en affirmant que c’est Thomas, lui-même, qui s’était blessé sous l’emprise de la drogue.

Le passage de l’ombre à la lumière semble très compliqué à gérer, à vivre. De nombreux anciens candidats n’étaient pas préparés à un tel engouement médiatique. 

En 2021, Loana fait une overdose et est hospitalisée en urgence. Sous emprise ? Mauvaises fréquentations ? Les questionnements sont nombreux. Depuis sa sortie du Loft, la sulfureuse candidate est devenue méconnaissable, elle déclare sur le plateau de TPMP : « Ma vie a failli basculer… »

Le visage de Loana a inquiété et choqué le public lors de son passage sur TPMP (crédit : site bientôt parfaite)

Jeremstar, alors chroniqueur des Terriens du dimanche, allume une bombe : « La téléréalité est un milieu dangereux »

Outre les méfaits de la téléréalité, ce nouveau genre télévisuel a révélé de nombreux talents (Grégory Lemarchal, Jenifer, Julien Doré, Shy’m etc), créée des emplois (candidats, influenceurs, producteurs, agents), ouvert un pan inexploré de la publicité (le placement de produit). Le concept ne cesse de carburer et donne un second souffle à la télévision

Surtout, si vous êtes candidat à la prochaine saison des Marseillais, des Anges ou de la Villa, n’oubliez pas votre shampoing sinon Nabilla vous tapera sur les doigts 😉

Phrase culte : « Allô, non mais allô quoi, t’es une fille t’as pas de shampoing ?! Allô ! Allô ! Je sais pas vous me recevez ? Je sais pas, t’es une fille t’as pas de shampoing, c’est comme si je te dis t’es une fille t’as pas de cheveux … » (Nabilla, Les Anges 5)

Camille Juanicotena

Crédit photo titre : photomontage de ômagazine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *